Delphine Batho : “La France a durablement besoin du nucléaire”

Le 30 aout 2012, à l’occasion de l’Université d’été du Medef, Delphine Batho, la ministre de l’écologie et de l’énergie, a apporté son soutien public à la filière nucléaire française, quelques jours après les déclarations dans ce sens des autres ministres, Arnaud Montebourg et Manuel Valls.

« La France a durablement besoin du nucléaire pour satisfaire ses besoins énergétiques, maintenir la compétitivité de ses entreprises et soutenir ses exportations », a donc déclaré Delphine Batho.

Alors que les déclarations d’Arnaud Montebourg et de Manuel Valls en faveur du nucléaire avait déjà suscité de vives polémiques au sein de la majorité, le gouvernement semble vouloir montrer que sa position est claire et nette sur ce sujet. C’est donc par la voie d’un troisième ministre, Delphine Batho, que l’état français a réaffirmé l’importance qu’il accorde à l’énergie nucléaire. Une déclaration d’autant plus symbolique qu’elle est réalisée par la ministre de l’environnement elle-même.

Le gouvernement Ayrault veut insister sur l’importance économique (emploi, PIB, prix de l’énergie) du nucléaire français mais également sur son rôle écologique d’énergie décarbonée, qui permet d’éviter les émissions de gaz à effet de serre. La ministre de l’écologie et de l’énergie n’a cependant pas oublié de rappeler les engagements du président Hollande concernant la diversification du mix énergétique national :

« Nous voyons les choses non pas en opposition mais en complémentarité et nous pensons qu’on peut maintenir les emplois dans le nucléaire et développer l’emploi dans le solaire, dans l’éolien, dans la géothermie, dans les énergies marines », a-t-elle conclu.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

31 Commentaires sur "Delphine Batho : “La France a durablement besoin du nucléaire”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mamouth
Invité

Qu’on ne se presse pas de mettre à la casse les vieilles centrales nucléaires existantes, ça peut encore se débattre, mais là, on se demande si leur soutien aux EnR va être aussi franc. Sinon, je vais finir par croire qu’on a encore hérité de politiques coincés dans le paradigme technologico-économique du XXè siècle.

acqi
Invité

Le 22/6/2012 je lisais ceci : ” Delphine Batho nommée ministre de l’Ecologie…il est difficile de ne pas voir l’éviction de Nicole Bricq comme la conséquence possible d’un lobby efficace mené par l’industrie pétrolière», analyse pour sa part FNE. Et du looby nucléiare semble-il! Cette dame sait à qui plaire!

acqi
Invité

Le 22/6/2012 je lisais ceci : ” Delphine Batho nommée ministre de l’Ecologie…il est difficile de ne pas voir l’éviction de Nicole Bricq comme la conséquence possible d’un lobby efficace mené par l’industrie pétrolière», analyse pour sa part FNE. Et du looby nucléiare semble-il! Cette dame sait à qui plaire!

acqi
Invité

Le 22/6/2012 je lisais ceci : ” Delphine Batho nommée ministre de l’Ecologie…il est difficile de ne pas voir l’éviction de Nicole Bricq comme la conséquence possible d’un lobby efficace mené par l’industrie pétrolière», analyse pour sa part FNE. Et du looby nucléiare semble-il! Cette dame sait à qui plaire!

Bart42
Invité

Toujours plsu loin dans le non choix pour notre avneir énergétique… Il est pourtant clair que de l’emploi dans le nucléaire il y en a encore pour des dizaine d’années même si on décide de se passer plus ou moins progressivement de cette énergie! L’argument de l’emploi est un leurre. Une marionette de plus… continuons à faire l’autruche

Guydegif(91)
Invité
”Nous voyons les choses non pas en opposition mais en complémentarité et nous pensons qu’on peut maintenir les emplois dans le nucléaire et développer l’emploi dans le solaire, dans l’éolien, dans la géothermie, dans les énergies marines” OK, soit, pour le court-terme et la transition !..mais complémentarité ACTIVE ! Nous attendons de voir les engagements courageux pour les EnR de DB et de ce gouv., lors des débats de mi-septembre ! Il n’est pas question de casser le NUC existant en pratiquant la culture du brûlis, certes, mais ne restons pas engoncé dans un statu quo béat, en attendant que… Lire plus »
Cioleil
Invité

Il faut se rappeler que le cout de l’electricité nucléaire, permet de developper les ENR sans pour autant transformer l’électricité en produit de Luxe, dans une période ou chacun regarde au moindre euro dépensé. c’est donc le chois du “mix” energétique qui est fait et pas du “que ENR” que personne ne peut se payer.

De passage
Invité
Les ravages que causent l’éolien sur la stabilité des réseaux électriques commence à perfuser sous les portes des média: Le manque de stabilité (coupure) coûte extrèment cher à RTE ou EDF: J’ai vu de mes yeux EdF contrainte de payer un dédommagement de 100 000 Euros pour une coupure d’une seconde d’un client industriel somme toute assez petit car ne consommait que 6000KW… Bien sûr le particulier n’est jamais indemnisé. Quand l’Allemagne du Nord est en plein vent, l’excès d’électricité est automatiquement exporté vers l’Est et il y a deux victimes: La Tchéquie (qui vient juste de s’engager à les… Lire plus »
juanasol
Invité
Eh oui ! Le lobby nucléaire a de beaux jours devant lui avec un PS au garde-à-vous. Et pourtant nous sommes justement tous dans le même Batho et le monde irradié qui nous attend ne présage rien de bon : les accidents inévitables vont engendrer de plus en plus de cancers. Quelle folie et quelle bêtise ! A commencer par le laisser-aller à Fukushima où la saison des typhons commence et menace de provoquer un accident bien plus grave que celui de mars 2011, étant donné que la piscine n° 4 n’a pas été ni consolidée ni vidée ! Que… Lire plus »
Lmassias
Invité

On est les cocus d’Hollande.

Pasfou
Invité

J’entends depuis longtemps que d’innombrables brevets ont été déposés, nous n’en voyons plus la couleur.. Les pays émergeants utilisent des techniques novatrices, à bas prix.. Et, j’ai rencontré en début d’année une personne qui a mis au point une technique révolutionnaire; l’académie des sciences refuse depuis 1955 de lui accorder un brevet. Nos responsables sont-ils réellement conscients des problèmes d’utilisation des ces énergies ? fouillez un peu sur le net et vous verrez que un an après Fukushima, un tiers des enfants ont des malformations ou des excroissances sur le corps !! C’est Grâve !!

Andre13
Invité

à pasfou Bonjour, Pour votre ami l’inventeur, à qui l’Académie des Sciences n’a jamais accordé de brevet: c’est normal car ce n’est pas sa mission. il faut voir l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle). Attention cependant, pour les inventions dans le domaine de l’énergie, beaucoup “d’inventeurs” mettent sur le dos du lobby nucléaire et/ou pétrolier la mort de leur invention qui n’était pas fonctionnelle. Cordialement, André (Marseille)

Andre13
Invité

à pasfou Bonjour, Pour votre ami l’inventeur, à qui l’Académie des Sciences n’a jamais accordé de brevet: c’est normal car ce n’est pas sa mission. il faut voir l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle). Attention cependant, pour les inventions dans le domaine de l’énergie, beaucoup “d’inventeurs” mettent sur le dos du lobby nucléaire et/ou pétrolier la mort de leur invention qui n’était pas fonctionnelle. Cordialement, André (Marseille)

Ex-oeildecaIn
Invité

Ô nucléaire d’ avenir …Le coût du nucléaire est ascendant … Le coût des ENR est descendant … Le coût des fossiles pétroliers va baisser via tous les schistes du monde … Et vous trouvez que c’est une filière d’avenir ? Les vieux renards des Mines ont réussi à entourlouper les jeunes frais émoulus de la politique … mais ils vont reprendre leurs esprits d’ici 2 ou 3 ans … Jusqu’ici le nucléaire nous a servi, mais maintenant il nous asservit … Le nucléaire n’est pas totalement mort, ……… mais presque !

Ex-oeildecaIn
Invité

Ô nucléaire d’ avenir … Le coût du nucléaire est ascendant … Le coût des ENR est descendant … Le coût des fossiles pétroliers va baisser via tous les schistes du monde … Et vous trouvez que c’est une filière d’avenir ? Les vieux renards des Mines ont réussi à entourlouper les jeunes frais émoulus de la politique … mais ils vont reprendre leurs esprits d’ici 2 ou 3 ans … Jusqu’ici le nucléaire nous a servi, mais maintenant il nous asservit … Le nucléaire n’est pas totalement mort, ……… mais presque !

fredo
Invité

il est illusoire d’amadouer les pro nucléaires qui sont par “nature” anti-ENR, voilà un cadeau dont ils n’avaient pas besoin!

Bloomee
Invité
Depuis quand le nucléaire est une énergie souple. La mise en route d’une centrale nucléaire prend 1 semaine et son arrêt 1 semaine. La production d’electricité nucléaire est un processus très long qui dépend de la quantité d’eau disponible à proximité de la centrale. Dire que le nucléaire est un outil qui peut ‘s’effacer et revenir aussi vite pour compenser la folatrie de l’éolien’ est une CONTRE vérité. La vérité, c’est que la stabilité du réseau électrique est due aux capacités hydrauliques majeures de la France. Le nucléaire comme les renouvelables en ont besoin, car c’est le seul moyen pour… Lire plus »
meminick
Invité

Il y a eu inversion dans la phrase de D.Bat. Il faut lire Le nucléaire a durablement besoin de la France Ce qui est sans aucune contestation l’expression de la réalité avec une industrie nucléaire sous perfusion des crédits d’étata ou assimilés.

Montedoro
Invité
En France: 30 EPR(s) mis en service entre 2017-2018 et 2057-2058(environ). A l’étranger(exportations): une vingtaine d’EPR(s) mis en service entre 2014-2015 et 2055-2058 (environ).Dont 8 en Chine,4 en Inde,2 en Finlande,2 au UK(United Kingdom),4 en europe de l’est(Pologne,Slovaquie,Tchéquie,Bulgarie ou Roumanie ou autre… genre ex yougoslavie ou bielorussie ou ukraine voir même Russie dans vingt ou 25 ans ). Au total,une bonne cinquantaine d’EPR dans le monde d’ici à 2058. A partir de 2060(environ),début du déploiement industriel des réacteurs 4G (surgénérateurs) type Astrid … Delphine Batho à raison: La France et son industrie ont aussi besoin du nucléaire que des ENR… Lire plus »
Passione d'nrj
Invité
Bloomee : “Depuis quand le nucléaire est une énergie souple. La mise en route d’une centrale nucléaire prend 1 semaine et son arrêt 1 semaine. La production d’electricité nucléaire est un processus très long qui dépend de la quantité d’eau disponible à proximité de la centrale. Dire que le nucléaire est un outil qui peut ‘s’effacer et revenir aussi vite pour compenser la folatrie de l’éolien’ est une CONTRE vérité.” Vous semblez bien sûr de vous. Pourtant, les infos détaillées de production de chaque centrale nucléaire sont disponibles au pas horaire sur le site de RTE. Et désolé de vous… Lire plus »
Un lecteur
Invité
Bloomee : “Depuis quand le nucléaire est une énergie souple. La mise en route d’une centrale nucléaire prend 1 semaine et son arrêt 1 semaine. La production d’electricité nucléaire est un processus très long qui dépend de la quantité d’eau disponible à proximité de la centrale. Dire que le nucléaire est un outil qui peut ‘s’effacer et revenir aussi vite pour compenser la folatrie de l’éolien’ est une CONTRE vérité.” Vous semblez bien sûr de vous. Pourtant, les infos détaillées de production de chaque centrale nucléaire sont disponibles au pas horaire sur le site de RTE. Et désolé de vous… Lire plus »
@montedoro
Invité
30 EPR en France?? ha ha ha On aurait alors un cout de l’électricité à près de 100€ le MWh ou plus de 200€ si l’on en crois ce qui se passe en Angleterre. Pas mal, du coup toutes les ENR sont compétitives grace à l’EPR. Le 2eme EPR a été abandonné et même EDF n’en parle plus. Alors en faire 29 autres, il faudrait déjà réussir à en finir un dans les temps et dans les devis spécifiés. 8EPR en Chine peut-etre mais nous ne ferons pas grand chose dessus, et si c’est comme pour le rafale… En Inde… Lire plus »
Montedoro
Invité

Le calendrier qui va avec,a été donné. Si vous êtes trop bête pour le comprendre, Tant pis pour vous.

Dan1
Invité
A “Et au final comment on gère tous les déchets produits? En France il faudra alimenter un complexe de plusieurs dizaines de km de galeries avec un extracteur d’air de 500 000m3/s, la conso en eau d’une ville de 50 000hab et 72MW d’électricité en permanence pendant des milliers d’années pour éviter un incendie. Le tout sans pouvoir éviter les rejets continuels de gaz radioactifs. Sympa pour la Champagne-Ardenne.”” Et vous vous êtes déjà posé la question de comment on gère les déchets des centrales thermiques à flamme en europe (1/3 de l’électricité) et dans le monde (plus de 40%… Lire plus »
Dan1
Invité

Sauf qu’aucun grand pays n’a jamais réussi à ne fonctionner qu’avec des nouvelles EnR. A moyenne échéance, pour le mix électrique, l’alternative en France n’est pas à tout EnR, mais nucléaire + EnR. Et parmi les EnR il y aura l’ancienne (l’hydraulique) + les nouvelles. Pour d’autres, ce sera FOSSILE + EnR. Et après il faudra s’occuper plus globalement du mix énergétique et là c’est autrement plus dur. Je rappelle qu’en 2010 la France était à 13 % EnR et l’Allemagne à 11% : Après l’alternative, en 2020, la France devrait être à 23% d’EnR et l’Allemagne à 18%.

Zenattitude
Invité

Pendant les élections on rassemble une majorité … Après les élections on gouverne pour une majorité de gens … Pendant les élections on propose de grandes valeurs morales …. Après les élections on fait ce qui apporte de la valeurs ….

Montedoro
Invité

Confondez pas montedoro et @montedoro;ils sont opposés et @montedoro est probablement Ambiel.

Ambiel
Invité
Effectivement fausse manip de ma part ! @Dan1 : Vous ne répondez pas à ma question simple, comment faites vous pour nous garantir qu’une installation aussi énorme pour 5000 malheureux m3 fonctionne sans incendie pendant des millénaires? Facile de botter en touche sur le fossile, pourquoi pas le tabac, la faim dans le monde et la guerre tant que vous y êtes? La on parle de vos déchets, de ce que vous nous imposez depuis 50ans et de ce que vous voulez encore nous imposer en plus, nous ajouter comme déchets pour les décénnies à venir. Vos EPR, s’ils produisent… Lire plus »
einstein30
Invité
quelqu’un a declare plus haut qu’il fallait une semaine pour demarrer une centrale nucleaire et une semaine pour l’arreter ; 1° point : il faut une semaine pour demarrer un “reacteur nucleaire” a causes des mesures physiques :par contre pour arreter un “reacteur nucleaire ” d’urgence par exemple on appele ça un ” AU ” : arret automatique par chutes de barres neutrophages dans le coeur du reacteur ; donc ,l’arret de la fission est immediat ;il en va de meme pour un arret programmé pour intervention ; mais dans aucun cas on emploi le terme d’arret d’une centrale nuclaire… Lire plus »
Logosky
Invité

Difficile à comprendre si l’on voit cela sous l’angle des l’économie et les dividendes qu’en tirent les entreprises complices … Facile à comprendre si l’on tient compte du pouvoir que la France en tant que nation tire du nucléaire : Droit de VETO à l’ONU servant essentiellement d’élément de contrôl sur ses ex-colonnies… et tout cela grace au nucléaire. Supprimons le nucléaire de l’équation, et l’on constate bien vite qu’une redistribution géopolitique s’imposera. C’est la grande inquiétude des 5 membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU…

Urbain
Invité

A moyenne, et longue échéance ; ça sera nucléaire + ENR. Les moyens de financer de nouvelles capacités fissiles:On les aura toujours d’une manière ou d’une autre.Et Chelya est un petit escroc d’antinuc dérisoire ordinaire qui ne raconte que des conneries et ne trompe que les idiots,les naifs et les antinucs débilos comme lui.

wpDiscuz