Enerzine

Des autobus hybrides à l’essai dans 2 villes françaises

Partagez l'article

A l’occasion des Rencontres Nationales du Transport Public, la société Safra, constructeur français d’autobus a dévoiler le Businova, un bus urbain innovant multi-hybride.

Businova est un bus urbain propulsé par un moteur qui utilise trois sources d’entraînement : un moteur électrique, un moteur hydraulique et un moteur à combustion qui lors des phases d’exploitation vont successivement entraîner le véhicule.

Le choix du système moteur est automatique et il assure l’emploi du moyen le plus efficace à un régime donné.

Ce système de propulsion confère au véhicule selon le constructeur "des performances énergétiques uniques" et permet "de réduire sa consommation de gazole de plus de 55% par rapport aux autobus ordinaires". Les émissions polluantes sont réduites en proportion. Businova fera l’objet d’une mise à l’essai fonctionnelle dans les villes françaises d’Albi et de Toulouse à compter de 2012.

« Safra a dévoilé un produit véritablement révolutionnaire en lançant son système multi-hybride, qui allie le meilleur des moteurs électrique, hydraulique et à combustion et qui réduit radicalement les émissions tout en constituant une solution qui permettra aux opérateurs de flottes d’autobus en Europe d’économiser du temps et de l’argent », a déclaré Jean François Herchin, vice-président de Dow Kokam. Tout en ajoutant : « Dow Kokam fournit à Safra des systèmes de batterie de premier plan, un approvisionnement fiable et des points de ventes et de services en Europe disposés à appuyer Safra dans ses plans de croissance concernant Businova dans un premier temps et pour tout autre produit dans le futur. »

Motorisation multi-hybride

Le véhicule est motorisé par un moteur électrique fonctionnant sur un pack batteries. Les phases de démarrage sont assistées par un moteur hydraulique alimenté par des réserves sous pression. Durant les phases de freinage, l’énergie est récupérée et transférée par pression d’huile. Un prolongateur d’autonomie est ajouté au système global pour alimenter les auxiliaires et servitudes du véhicule.

Des autobus hybrides à l'essai dans 2 villes françaises

Safra a choisi la technologie Dow Kokam pour alimenter le moteur électrique du moteur multi-hybride du Businova en raison de sa performance démontrée. Dow Kokam fournira un système de batterie de traction de 105 kWh afin d’entraîner le moteur électrique du Businova ainsi qu’un système de batterie de 35 kWh pour l’alimentation des auxiliaires.

La technologie multi-hybride constitue une solution alternative aux autobus traditionnels propulsés au moyen du carburant fossile, une solution censée réduire le coût de possession supporté par les opérateurs de flottes d’autobus tout au long du cycle de vie du véhicule.

Des autobus hybrides à l'essai dans 2 villes françaises

« Safra s’est associé à Dow Kokam pour le développement de son système de traction multi-hybride unique en raison de sa technologie avancée de batterie lithium-ion éprouvée depuis 10 ans, de la fiabilité de sa technologie et du savoir-faire ainsi que de l’expertise de la société en ce qui concerne les exigences et les besoins uniques des autobus hybrides », a affirmé Vincent Lemaire, le président de Safra.

Le Businova est conforme aux normes actuelles d’autobus à plancher surbaissé, facile d’accès pour les personnes en fauteuil roulant et à mobilité restreinte. Le moteur multi-hybride du Businova est situé sous la « rotonde en verre » permettant aux passagers de profiter d’un voyage silencieux tout en leur procurant une vue panoramique à l’arrière.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Des autobus hybrides à l’essai dans 2 villes françaises"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Vinc
    Invité

    Voilà un projet qui redynamise l’industrie made in france. C’est une PME qui mène ce projet ambitieux. Au delà d’un design très nouveau pour un autobus, les performances de consommation et de polution semble vraiment interessantes. Vivement que le Businova arrive dans ma ville !

    gp
    Invité

    belle initiative oui! Dommage que les promoteurs du businova ne proposent pas d’autres variantes un peu moins ambitieuse en matière de CO2 mais plus abordable et donc économiquement pertinente face à l’offre gazole Euro 6 à venir… Avec un pack batterie réduit de 40% et un moteur thermique un tout petit peu plus costaud, le bilan resterait à coup sûr pertinent en matière de rejet de CO2 pour un prix

    sonolisto
    Invité

    J’aurais aimé en savoir plus sur le moteur hydrolique…

    Guydegif(91)
    Invité

    Bravo pour cette exploration multisources !! Merci de nous en dire plus sur les chaines de fonctionnement et en l’occurence sur la relation thermique – élec et thermique – hydraulique car le présume que le source. Pourquoi pas une  »traction hydraulique » ou  »traction élec », (l’un ou l’autre suivant l’avantage du moment; la récup au ralentissement étant récupérée en élec (genre KERS des F1!) ou récupérée en pression hydraulique(?), le tout avec appro par  »moteur thermique » , un peu comme le concept  »Volt » de Chrysler? Bravo! Bonne continuation ! A+ Salutations Guydegif(91)

    Pastilleverte
    Invité
    Bravola technique, bravo la PME française, bravo les économies… de carburant. mais rapport économie de fonctionnement / surcoût à l’achat ? Comme dit gp un compromis « à la baisse » (techniquement parlant) eusse été tout aussi efficace; C’est un peu l’histoire de la Prius par rapport à un Diesel de dernière génération non hybride, la Prius a sans doute un (petit) avantage en ville, perdu sur route et autoroute. Quand on la compare aux berlines allemandes, pas de problème côté coût d’acquisition, mais avec d’autres marques ??? (sauf que pour le bus de l’article, les volumes de production ne permettent pas… Lire plus »
    wpDiscuz