Des cellules solaires flexibles hautement absorbantes

Des chercheurs de l’Institut technologique de Californie annoncent avoir créé un nouveau type de cellule solaire flexible à la fois peu coûteuse et plus efficace que son homologue actuellement disponible sur le marché.

La nouvelle cellule a été conçue en utilisant un maillage de longs fils minces de silicium qui sont ensuite incorporés dans un substrat en polymère.

La nouvelle cellule promet une meilleure absorption de la lumière du soleil et une conversion plus efficace des photons en électrons. De plus, la cellule utilise seulement une portion de matériaux semi-conducteurs. Les chercheurs prétendent que le réseau de fils de silicium absorbe jusqu’à 96 % de la lumière avec un taux de conversion des photons en électrons compris entre 90 et 100 %.

Les fils de silicium mesurent entre 30 et 100 microns de long et possèdent un diamètre de 1 micron de diamètre.

"La lumière pénètre dans chaque fil, et une partie de celle-ci est absorbée et une autre partie s’en trouve dispersée. Les interactions collectives de diffusion entre les fils rend le maillage très absorbant" a indiqué Harry Atwater, professeur de physique appliquée en science des matériaux.

Cet effet se produit en dépit de la faible densité des fils contenus dans le maillage, ils couvrent seulement entre 2 et 10 % de la superficie de la cellule.

Des cellules solaires flexibles hautement absorbantes

La nature composite de ces cellules solaires signifie qu’elles sont également flexibles. "Le fait que ces cellules soient souples restent un avantage … parce que les cellules flexibles en couches minces peuvent être fabriquées dans un processus d’impression rotative, dont le coût est largement inférieur à celui de la fabrication des cellules solaires conventionnelles." a t’il ajouté.

Le prototype développé par les chercheurs mesure pour le moment seulement quelques centimètres carrés et ces derniers espèrent bien dépasser la centaine de centimètres carrés, soit la superficie d’une cellule solaire standard.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Des cellules solaires flexibles hautement absorbantes"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité
Je suppose que ces taux de conversions se rapportent au maximum théorique de la technologie silicium , c’est à dire 90% de 96% = 85 % du maximum théorique. Soit en définitive 85% du maximum théorique qui est de 29% pour le silicium  soit à peu prés 25% de conversion ce qui est trés bien mais moins accrocheur que les 90 à 100% annoncés. Une technologie qui pourrait bouleverser le marché en diminuant le cout de production et surtout celui de l’installation. On pourrait même envisager des bateaux avec des voiles mixtes permettant la propulsion combinée par le vent et  l’énergie… Lire plus »
Guede
Invité

merci michel123 de ces précisions! il est trés, trés, trés agacant de devoir sytématiquement mettre en doute des chiffres publiés! j’ai déposé des brevets sur un système éolien, et suis en permanence confronté a ce problème ! comment imposer des normes concernant la publication de telles chiffres! des courbes de production publièes en condition laboratoire ou souffleriene sont pas significatives !

Samivel51
Invité

C’est vrai que des voiles qui feraient en même temps panneaux solaires, ce serait classe!

Sunshine
Invité

Voiles PV c’est déja fait:

Alex28
Invité

concentrer les rayons du soleil (à l’aide de paraboles…) me parait plus efficace, économique et écologique que les cellules, non ?

Rortropic
Invité

Tres dificile de comparer tout ces differentes technologies, on si perd et sera t’elle commercialisée?

wpDiscuz