Enerzine

Des crédits carbone pour le plus grand parc éolien tunisien

Partagez l'article

La branche "Climat Asset Management" de la Caisse des Dépôts et Consignation a signé avec la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) un contrat de vente des unités de réduction certifiées d’émission (URCE) générées par la centrale éolienne de Bizerte, située au nord de la Tunisie.

Le projet de la centrale éolienne de Bizerte se compose d’un parc de 143 éoliennes réparties sur 2 sites, Metline et Kchabta, d’une puissance totale de l’ordre de 190 MW.

La mise en exploitation du plus grand parc éolien de Tunisie devrait permettre de générer 600 GWh par an et économiser plus de 160 kilotonnes d’équivalent pétrole de combustibles. Les émissions évitées sont estimées quant à elle à 325 000 tonnes équivalent CO2 par an.

La signature de ce contrat, à l’issue d’un appel d’offre international, a pour objectif de conforter la mise en œuvre de la politique énergétique et environnementale de lutte contre le changement climatique engagée par la Tunisie, confirmant l’engagement de la STEG dans le développement et la promotion des énergies nouvelles et renouvelables.

L’opération a été structurée par CDC Climat Asset Management et Orbeo, qui interviendra dans le développement de ce projet de mécanisme de développement propre (MDP). Les URCE seront acquises conjointement par CDC Climat et Proparco (groupe AFD), dans le cadre d’un mandat d’investissement dans les pays du sud et de l’est de la Méditerranée.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "Des crédits carbone pour le plus grand parc éolien tunisien"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    Bravo, vous êtes sur la bonne voie de la nouvelle bulle financière dite « air chaud » ou officiellement « crédits carbone ». Al gore, à toi de jouer.

    R
    Invité

    La finance carbone permet de transferer des financements pour des projets « vertueux » tel que celui-ci. En quoi cela serai de la speculation ? Encore un qui s’offusque seulement parce qu’ils a repere le mot « finance ». Genre reaction primaire : « finance, bouuu les mechants ». Un peu de serieux quand meme.

    max76
    Invité

    Imposture Interview à écouter absolument face à se mensonge d’état car c’est si rare d’entendre cela vue à qule point l’éolien est subventionné par nos média à longueur de temps sur nos antenne en plus de l’état. Qui va oser critiquer l’éolien de nos jours ? Bon courage et place aux communicuants. … aires.html

    wpDiscuz