Enerzine

Des économies d’énergie, oui mais en famille

Partagez l'article

Partout en France, au cours de la saison 2013-2014, près de 7.000 familles ont participé au défi « Familles à énergie positive », impliquant ainsi plus de 22.000 personnes ; elles sont 16 000 familles à s’être prêtées au jeu depuis la création de l’initiative en 2008.

Leur objectif : agir au quotidien pour faire un maximum d’économies d’énergie à la maison … simplement et sans perdre en confort.

Cette année, les résultats de la saison pourraient afficher 12 GWh d’économies d’énergie et 2.100 teq CO2 d’émissions évitées; ces économies d’énergie pouvant être majorées de 15 à 30% en intégrant les participants qui ne parviendront pas à mesurer les économies réalisées.

Soutenu ou organisé par 110 Espaces INFO-ENERGIE (EIE), avec la contribution de l’ADEME et de nombreuses collectivités locales, « Familles à énergie positive » s’apparente à une campagne de sensibilisation et de conseil auprès du public sur les économies d’énergie. Le concept de cette campagne est développé depuis 2008 par l’ONG Prioriterre qui coordonne le projet.

A l’occasion du défi « Familles à énergie positive », à l’échelle d’un quartier ou d’un village, les particuliers se regroupent en équipes pour atteindre au moins 8% d’économies d’énergie par rapport à l’hiver précédent sur la consommation à la maison : chauffage, eau-chaude, équipement domestique,…

Les résultats parlent d’eux-mêmes, que l’on soit en zone urbaine ou rurale, que l’on soit propriétaire ou locataire, il est possible de faire près de 12% d’économies d’énergie en moyenne soit 200 d’euros d’économisés sur un an.

Si la réduction de la consommation d’énergie passe effectivement par un changement de comportement préalable, elle s’appuie tout autant sur une amélioration de l’isolation et des modes de chauffage pour un habitat moins gourmand en énergie.

Les chiffres de la saison 2013-2014

  • 7000 familles engagées cette saison (+44% par rapport à 2012), soit plus de 22.000 participants ;
  • plus de 21 régions, 82 départements, 140 territoires et 2.624 communes engagés partout en France ;
  • 12 GWh d’économies attendues ;
  • 2100 teq CO2 d’émissions évitées ;
  • 12% d’économies d’énergie en moyenne, soit une réduction de 200 euros sur la facture annuelle.

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Des économies d’énergie, oui mais en famille"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Eolmaxxx
    Invité

    12% d’économie c’est bien car il est évident que l’énergie la moins chère reste celle que l’on ne consomme pas par contre il serait interressant de connaitre la température moyenne de cet hivers car je pense que la consommation nationnale a également baissée due a des températures clémentes et donc moins de consommation en chauffage.

    Tmimbo
    Invité

    Le logiciel qui calcule l’évolution de la consommation des ménages tient compte du climat via les DJU (degrés jours unifiés) fournis par la station météorologique la plus proche du participant. Sans correction du climat, la comparaison d’une année sur l’autre n’aurait effectivement aucun sens.

    wpDiscuz