Des hôpitaux britanniques convertis à la cogénération

Alors que le Royaume-Uni tâche de se conformer aux normes plus rigoureuses de l’Union européenne en matière d’efficacité énergétique, 2 des hôpitaux les plus anciens de Londres utilisent les solutions de production combinée de chaleur et d’électricité (PCCE) pour réduire sensiblement leurs coûts énergétiques et émissions de gaz à effet de serre.

L’hôpital Guy’s héberge l’École de Médecine et de Dentisterie de Londres de King’s College et est le plus haut bâtiment hospitalier au monde avec 34 étages. L’hôpital St. Thomas est l’un des hôpitaux les plus célèbres de Londres et abrite le Musée Florence Nightingale. Ces deux installations emploient 10 000 personnes et prennent en charge plus de 850 000 patients par an.

Dans le but de réduire ses coûts énergétiques et son impact sur l’environnement, le NHS Foundation Trust a installé en 2009 des centrales PCCE au gaz naturel dans les hôpitaux Guy’s et St. Thomas. Chaque centrale PCCE utilise l’un des moteurs à gaz Jenbacher J620 de 3 mégawatts (MW), fournissant aux hôpitaux à la fois de l’électricité et de l’énergie thermique.

Le Trust a profité d’une subvention de 10 millions de livres du Fonds de l’Énergie et du Développement durable du Département de la santé pour installer les centrales PCCE. Depuis leur mise en service, les 2 centrales PCCE ont aidé le Trust à réduire les émissions totales de CO2 des hôpitaux de près de 11 300 tonnes par an et à économiser plus de 1,5 million de livres en coûts énergétiques annuels, soit une quantité suffisante pour alimenter en électricité la ville de Newcastle durant une semaine.

Celles-ci fournissent aux hôpitaux toute la chaleur et l’eau chaude nécessaires au cours de l’été, ainsi que la moitié de la chaleur nécessaire en hiver. Les centrales PCCE génèrent également environ la moitié de l’électricité des hôpitaux.

« Le succès de l’installation des systèmes PCCE Jenbacher de GE représente une étape majeure de notre engagement mondial à réduire notre empreinte carbone », a déclaré Alexandra Hammond, directrice du développement durable du NHS Foundation Trust de Guy’s et St. Thomas. « Il est normal que deux des plus grands hôpitaux universitaires de Londres contribuent également à éduquer le public au sujet des avantages de l’utilisation des technologies PCCE pour aider à atteindre nos objectifs à l’égard de l’environnement et de l’exploitation. »

Le Trust a installé les centrales PCCE après s’être rendu compte qu’il devait prendre des mesures audacieuses pour améliorer l’efficacité de ses hôpitaux. En 2004, le Trust a dépensé environ 10 millions de livres par an dans l’énergie, un coût qui s’est accru rapidement en raison des prix croissants de l’énergie.

« Il est devenu rapidement évident qu’en termes d’économies financières et de carbone, l’utilisation des technologies PCCE Jenbacher de GE sont le choix le plus efficace pour réduire nos coûts et nos émissions », a déclaré Mme Hammond. « Les avantages pour nous ont été substantiels. Nous sommes déjà en train de recouvrir le coût du projet par le biais de la réduction des factures d’énergie et les systèmes PCCE ont également entraîné une réduction de nos émissions de dioxyde de carbone équivalente au retrait de plus de 3 500 voitures de la route par an. »

Basé au Royaume-Uni, Clarke Energy Ltd, l’un des principaux développeurs de projets d’énergies alternatives internationaux et distributeur britannique des turbines à gaz Jenbacher de GE, a installé les centrales PCCE dans les hôpitaux de Londres.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz