Des microgénérateurs électriques à chaleur ambiante

Des chercheurs de la School of Electronic and Computer Science de l’Université de Southampton vont essayer de mettre au point des microgénérateurs produisant de l’électricité à partir de la chaleur ambiante. Ce projet de trois ans, financé par le gouvernement, a pour but de créer des alternatives aux batteries pour des systèmes électroniques miniatures.

Ces microgénérateurs thermoélectriques utilisent la différence de température entre deux métaux connectés pour produire de l’électricité (effet Seebeck). D’après le professeur Neil White, chef du projet, ces systèmes sont extrêmement fiables et ont une longue durée de vie. Cependant, les générateurs thermoélectriques existants sont inefficaces et trop encombrants pour alimenter des capteurs portables.

Les chercheurs vont donc utiliser des techniques avancées de micro-usinage pour créer une nouvelle génération de microgénérateurs sur un substrat au silicium. La puissance fournie par ces systèmes devrait être de l’ordre de quelques milliwatts ce qui est suffisant pour alimenter des microprocesseurs et émettre des signaux de fréquence radio.

Ce projet va tout d’abord s’intéresser à des applications où la source de chaleur est l’Homme, pouvant aboutir à des applications médicales (appareils de mesures miniatures) et sportives (indicateurs de performance).

Vu la présence croissante de systèmes électroniques miniatures pour toutes sortes d’applications, ces systèmes thermoélectriques, légers, fiables et à longue durée de vie peuvent fournir une alternative économiquement intéressante aux batteries et autres câbles d’alimentation tout en utilisant une source d’énergie renouvelable.

(src : BE – Ambassade de France)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz