Des panneaux de façade autonettoyants et dépolluants

Alcoa Architectural Products a annoncé jeudi dernier le lancement sur le marché un panneau de façade en aluminium autonettoyant et dépolluant de l’air ambiant.

C’est la première fois qu’une façade en aluminium agissant de la sorte soit d’une part "économique" et d’autre part "respectueuse de l’environnement". A l’aide du soleil et de l’humidité, les particules de saleté et de pollution atmosphérique sont neutralisées contribuant à un auto nettoyage de la façade et à la dépollution de l’air ambiant.

« Grâce à cette capacité autonettoyante, les coûts de nettoyage et d’entretien diminuent de façon considérable sur toute la durée de vie du bâtiment », explique Guy Scheidecker, Directeur des Ventes et du Marketing d’Alcoa Architectural Products.

Cependant, précise la compagnie, il faut prévoir un léger surcoût au stade de la fabrication, mais dont l’impact sur le prix total de la façade est vraiment mineur. Selon le type de façade, l’augmentation serait d’environ 1,5 à 5%. Au niveau des transformateurs et des poseurs, il n’y aurait pas d’augmentation de coûts.

La nouveauté du panneau réside dans le pouvoir autonettoyant qui s’accompagne dorénavant d’un pouvoir de dépollution de l’air ambiant. Selon Alcoa, 1.000 m2 de Reynobond|Reynolux with EcoClean réduisent à néant autant de pollution atmosphérique qu’environ 80 arbres. Ceci correspond au volume de gaz d’échappement libéré quotidiennement par quatre voitures.

Techniquement, le nouveau revêtement fonctionne de la façon suivante :

Avec un rayonnement solaire et même un taux d’humidité très faible, le revêtement photosensible de dioxyde de titane, appelé EcoClean™, agit comme un catalyseur : sur les surfaces, les électrons radicaux libérés par les UV de la lumière solaire décomposent les substances organiques comme les fientes d’oiseaux, les mousses, les dépôts de gaz d’échappement et les particules de pollution atmosphérique.

Des panneaux de façade autonettoyants et dépolluants

Dans le même temps se forme un film super hydrophile (aimant l’eau) et une surface extrêmement lisse. Même avec une très faible quantité d’eau de pluie ou une légère rosée, les polluants décomposés glissent tout simplement vers le bas en laissant une façade propre.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Des panneaux de façade autonettoyants et dépolluants"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

c’est pas à base d’oxydes de titane, comme d’autres procédés “autonettoyants”. Espérons que sur le cycle de vie ce soit effectivement un gain anti pollution !

wpDiscuz