Des papillons sous haute surveillance

L’observatoire des papillons des jardins (OPJ) a rendu ses premières conclusions.

Alors qu’en Europe, 50 % des papillons de prairie ont disparu en 14 ans, les jardins jouent un rôle fondamental dans la préservation des espèces.

En mars 2006, l’OPJ avait organisé un grand recensement participatif des papillons observés sur l’ensemble du territoire. Passionnés et néophytes étaient appelés à soumettre les résultats de l’observation de leur jardin, afin de permettre un suivi régulier de l’évolution des espèces et de leur répartition.

L’opération a été un succès, puisque 406 000 données ont été collectées (mesurant l’abondance d’une espèce dans un jardin donné à un mois donné) et plus de 4000 jardins mis sous observation régulière.

Cette première année d’observation a permis de dresser un état initial de la répartition et de l’abondance des 28 espèces les plus communes de papillons en France, qui permettra de suivre leur évolution au fil des années. Et d’évaluer les menaces qui pèsent sur un chaînon essentiel de la biodiversité.

Partagez l'article

 



Articles connexes

avatar
  Souscrire  
Me notifier des