Des précisions sur le 1er magasin à toit photovoltaïque

En décembre dernier et dans le cadre des travaux d’extension du magasin Carrefour de Nîmes Ouest, l’enseigne a opté pour l’installation d’une toiture recouverte de cellules photovoltaïques.

Ce projet sous la conduite de l’Ademe et de la région Languedoc Roussillon a été confié pour la partie étude au cabinet Tecsol et pour la partie réalisation à la société Urbasolar.

Le système photovoltaïque couvre une superficie totale de 2340 m².

Environ 1000 m² ont été installés sur le toit de l’extension du magasin qui abritera les nouveaux laboratoires boulangerie et boucherie, pour une production attendue de 52 000 kWh par an.

1340 m² seront mis en route dans les toutes prochaines semaines.

Des précisions sur le 1er magasin à toit photovoltaïque

C’est la première fois qu’une telle technologie est installée sur un magasin de grande distribution.

« Notre Groupe s’est engagé à réduire l’impact environnemental de ses constructions, et ce projet est la première étape de mise en place d’un programme d’équipement en solaire de nos futurs bâtiments », avait alors déclaré Violaine Dubreux, la personne en charge de la politique de développement durable chez Carrefour.

Pour Stéphanie Giraud, Directrice Générale d’Urbasolar « ce projet ayant été anticipé au moment de l’élaboration des plans du bâtiment, tous les paramètres techniques nécessaires à la mise en oeuvre de la centrale ont été intégrés au projet de construction. Cette opération naissait donc dans un contexte particulièrement favorable pour être mené à son terme. »

 

[Correction apportée le 01/02/2008 (cf commentaires)]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Des précisions sur le 1er magasin à toit photovoltaïque"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Remi
Invité

Bonjour, je comprend pas les chiffres annoncés pour le centrale PV de Nimes sur le Carrefour. En effet on considere que dans ces régions on produit environ 100 kwh/m²/an donc si, comme s’est annoncé, il est installé 2340 m² on arrive à 234 000 kwh/an et non 52 000. Un tel écort me surprend beaucoup. Est-ce une coquille ?

bolton
Invité

J’imagine que ça doit aussi dépendre du rendement des cellules… Par contre, pourquoi les avoir positionnées à l’horizontal, et non pas à 45° sud ? Ca aurait permis des économies de cellules non ?

Louis
Invité

Dans les mêmes conditions d’infrastructure et de localité, Dulosolar avec son groupe auraient produit 204 400 kwh/an. Nous sommes très surpris par cette grande différence de production d’électricié.

kraken
Invité

compte tenu des contraintes imposées par la grande distribution (carrefour entre autre), l’installation est réalisée en silicium amorphe dont le rendement au m² est loin d’être formidable. le plan horizontal permet de prétendre à la prime d’intégration. Et il n’est pas exclu qu’il y ait une coquille…

Enerzine
Invité

En effet, il y a bien une erreur de la part du service communication de Carrefour. La surface recouverte est en réalité deux fois moindre que celle qui est annoncée (la surface de 2 340 m² correspond au projet final, en cours de réalisation, alors que seule la partie finalisée a été prise en compte pour le calcul de la production). Merci pour votre vigilance. La Rédaction

philippe
Invité

en France peut-être (ou le premier Carrefour) mais pas ailleurs voyez http://www.blogvert.org 🙂

Rrradassse
Invité

Carrefour a déjà installé des panneaux PV sur son centre commercial à Chambéry notamment l’an dernier (cf dernier paragraphe de mon lien) 😉 Peut-être est-ce le type de bâtiment tertiaire qui change?

wpDiscuz