Des pylônes électriques conçus dans des matériaux recyclables ?

Le Réseau de Transport d’Électricité (RTE) en relation avec l’Institut Français du Design engage en 2011 un appel à projet auprès des designers européens pour un nouveau concept de ligne aérienne de transport d’électricité.

Le projet UNIVERTE, porté par le groupement Nimos Design, MaP3 et Cegelec, a été pré-sélectionné ainsi que les projets de 2 autres finalistes.

"Depuis longtemps, nous savions qu’il existait une réflexion possible autour de l’inscription du maillage énergétique au delà du ‘simple concours de design des pylônes’. Grâce à la question posée sur ce sujet majeur, nous avons perçu naturellement une opportunité de s’orienter vers une nouvelle amélioration du quotidien au sein des territoires. La prise en compte du ‘Vivant’, sa préservation et les interactions avec son écosystême sont les composantes fondamentales du travail du designer : sur l’ensemble de ses projets, Nimos Design développe une sensibilité particulière aux valeurs d’imbrication de l’humain et de ses attentes dans son environnement. Avec UNIVERTE, le travail des hommes et celui de la nature deviennent les vrais acteurs de notre avenir" a expliqué Frédéric Simon, Chef de Projet UNIVERTE.

A la question RTE : Comment associer et impliquer la population dans le projet de renouvellement de la ligne haute tension ? UNIVERTE apporte une vision nouvelle sur le transport de l’énergie : "un préambule à la réflexion autour d’une innovation sociale". UNIVERTE est une chaine verte constituée d’îlots ruraux ou périurbains à aménager en espaces de découvertes, de cultures, de préservation et de nature.

LE CONCEPT

Avec UNIVERTE, la nature et l’homme construiront ce rôle qu’ils doivent jouer dans la mise en place des transhumances énergétiques. Ce sont des valeurs de rapprochement qui guident la conception du projet UNIVERTE : "le dessin, l’image, le choix des matériaux et sa mise en œuvre locale."

UNIVERTE met en œuvre des matériaux recyclables dont l’entretien s’en trouve facilité autour d’une géométrie constituée de 3 tumulus végétalisés. Cet aménagement structure le chemin de l’énergie et sollicite les personnes désireuses de faire vivre un environnement préservant les écosystèmes humains et naturels.

Les valeurs économiques et sociales sont crées par les populations sous le tracé de la ligne, dans le respect de l’environnement naturel, proche : "observatoire éducatif, refuge animalier, apiculture, jardin vivrier, réserve animalière, nichoir, terrier, friche potagère, espace chasseurs, pêcheurs, culture agricole, halte randonneurs cyclistes cavaliers, activités associatives…"

Les surfaces à aménager et à cultiver constituent la matière première d’un nouveau patrimoine social pour le territoire apportant par le travail un bénéfice immédiat. Chaque îlot disposera d’un animateur local qui assurera et facilitera activités, liens et communications.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Des pylônes électriques conçus dans des matériaux recyclables ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité

ça fait rêver! en fait non. pourquoi pas les peindre en vert! en attendant le défrichement massif continue en Bretagne pour installer la ligne haute tension j’imagine celle qui vient de Flamanville vers Rennes, bonjour les saignées dans les massifs, c’est marrant les forestiers sont pas dans la liste des interlocuteurs ciblés. les éleveurs n’aiment pas trop non plus les lignes HT vertes ou pas.

fredo
Invité

pendant ce temps là, RTE pose des pylones dans les propriétés privées sans autorisation…

Nature
Invité

On croyait que l’acier était un matériau tout à fait recyclable. Le design sert souvent d’enrobage pour faire passer l’insupportable.

wpDiscuz