Des satellites de la taille d’un timbre dans l’espace

Lorsque la navette spatiale Endeavor prendra son prochain envol (avant le 8 mai prochain) pour sa dernière mission, il emportera dans ses soutes, 3 satellites qui pourraient réduire considérablement l’empreinte carbone de l’exploration spatiale.

En effet, ces satellites de recherche qui ont été développés par des scientifiques de l’Université de Cornell et baptisés "sprites", ne sont pas à ranger dans la catégorie des super lourds – comme leurs prédécesseurs – car chacun fait la taille d’un timbre-poste. Ce type de satellite pourrait à l’avenir changer la donne en réduisant drastiquement la consommation d’énergie et les matériaux nécessaires à leur fabrication.

"Leur petite taille leur permet de voyager dans l’espace comme de la poussière", a déclaré Mason Peck, professeur agrégé options génie mécanique et aérospatial. "Poussés par le vent solaire, ils peuvent «naviguer» dans des endroits éloignés sans carburant … Nous tentons actuellement de les construire à partir de zéro, et de leur ajouter de nouvelles capacités … Nous voulons connaître quel est le minimum que nous pouvons embarquer pour pouvoir communiquer dans l’espace", a déclaré Mason Peck.

Les 3 satellites sont physiquement identiques, mais chacun transmet vers la Terre différemment. "Ils émettent tous à la même fréquence … [mais] ils sont différents et distincts les uns des autres de façon à identifier leur position."

Des satellites de la taille d'un timbre dans l'espace

Si ce galop d’essai se déroule comme prévu, Mason Peck et son équipe lanceront d’autres "spécimens" dans l’espace en les envoyant en direction des galaxies lointaines. L’un des problèmes récurrents et connus dans l’exploration spatiale reste la place souvent énorme réservée à l’énergie. Ces petits satellites pourraient résoudre ce genre de problème en n’emportant aucun carburant.

L’Université de Cornell espère jouer un rôle de premier plan dans le domaine des micro-satellites. "Nous sommes certainement les premiers à lancer quelque chose, et nous sommes les premiers à se pencher sur les vols dynamiques, comme un moyen nouveau d’explorer l’espace" a t’il conclu.

[ MAJ : 02/05/2011 – 10h30 ]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Des satellites de la taille d’un timbre dans l’espace"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Impressionnant! Comment un objet aussi petit peut-il emettre (des ondes radio, je suppose) jusqu’a la terre? J’imagine qu’il y a eu aussi des progres au sol sur la sensibilite des recepteurs. Quant a la propulsion par le vent solaire, c’est tout aussi etonnant, surtout avec une “voilure” aussi petite. Si c’est pas un poisson d’avril en retard, c’est effectivement une “milestone”.

Mv
Invité

bravo la rédaction! on adapte bien les sujets! la navette endeavour devait décoller vendredi et une avarie a fait décaler le decollage à la fin de cette semaine (si tout va bien) Enerzine, s’il vous plait, ne devenez pas qu’une boite à posts repiqués ici et là. un lecteur fidèle

Mv
Invité

😉 un lecture fidèle!

enerZ
Invité

Merci à vous. L’article avait été rédigé antérieurement à l’annonce du report du vol de la navette.  La rédaction

amourabi
Invité

Enfin une idée intelligente !

wpDiscuz