Des scientifiques galiciens font « nager » les bateaux

Un groupe de chercheurs de l’Ecole Universitaire Polytechnique de Ferrol (NDLR : en Espagne) vient de recevoir une subvention de 50 000 euros de la part de la conseillère de l’Innovation et de l’Industrie pour avoir développé un système de propulsion original pour les bateaux.

Le nouveau mécanisme substitue des nageoires aux hélices conventionnelles. Le moteur reproduit donc le même mouvement que les poissons et autres organismes aquatiques.

Le projet de recherche, dirigé par le professeur Primitivo González López, durera trois ans. L’objectif est de fabriquer un prototype d’embarcation propulsé à l’aide de deux nageoires, l’une à bâbord et l’autre à tribord. Le professeur a déjà créé un prototype de ce type mais mu par une seule nageoire.

Bien qu’il existe déjà des systèmes similaires dans d’autres pays, cette invention est novatrice car la nageoire est non seulement utilisée comme un propulseur mais aussi comme un générateur d’énergie. Le professeur Juan de Dios qui participe aussi au projet a déclaré que le prototype sera capable de convertir le mouvement des courants d’eau et d’air en énergie électrique.

Le nouveau système de propulsion permettra un meilleur rendement énergétique et donc une économie de combustible. Gonzalez Primitivo López a expliqué que "autour des hélices conventionnelles se forment des tourbillons qui provoquent une perte d’énergie. Ce phénomène n’existe pas avec les nageoires et c’est pour cette raison que leur rendement est meilleur".

 
BE Espagne numéro 61 (16/03/2007) – Ambassade de France en Espagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41865.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Souscrire  
Me notifier des