Des structures anti-pollution sur le pont du minnesota

Deux structures verticales géantes érigées sur le nouveau ** Pont Interstate-35 dans l’Etat du Minnesota auront pour objectifs d’aspirer et de neutraliser les émissions de gaz nocifs en utilisant leur peau photocatalytique.

Ouvert depuis le 18 septembre dernier et après un chantier long de plus de 12 mois, plus de 140 000 voitures ont pu de nouveau traverser quotidiennement le pont. Les rejets de gaz émis par tous ces véhicules provoquent régulièrement une augmentation spectaculaire du niveau de pollution dans la zone périphérique.

Le revêtement des deux tours va donc se charger de convertir les gaz comme le monoxyde de carbone, les oxydes d’azote et le dioxyde de soufre, en les rendant moins nocifs pour l’environnement.

** L’ancien Pont autoroutier de l’Interstate-35 Ouest du Mississippi était un pont américain à huit voies qui permettait à la 35 Ouest de traverser le fleuve Mississippi. Ce pont, ouvert à la circulation en 1967 était le cinquième pont le plus utilisé du Minnesota. Il s’effondra le 1er août 2007, à une heure de dense trafic…

Des structures anti-pollution sur le pont du minnesota

Des structures anti-pollution sur le pont du minnesota

(Credit photos : Richard Sennott, Star Tribune)

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Des structures anti-pollution sur le pont du minnesota"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
energizer
Invité

Penser le changement et non changer le pansement…Là, c’est un très gros pansement! surtout on ne change rien……

naratai
Invité

Je trouve que mettre le pansement est tres positif ( surtout qu ‘il doit pas etre donné le pansement) , ca veut dire qu il y a des gens qui pensent a la plaie, et pour ce type de plaie surtout dans un endroit comme celui ci c est rare. La différence avec investir dans le solaire pour gagner énormément d’argent.

Pasbon
Invité

c’est original car “artistique”, cela existe dans de nombreux pays sous la forme de murs acoustiques pour briser le son des automobiles… les murs “captent” les particules des fumées et par pyrolise (par l’ensoleillemen) les molécules sont altérées, détruites… tout ça par la surface en micro-pointes des murs… ce n’est pas un pansement mais un moyen de réduire l’impact c’est toujours ça… surtout si le mur est déjà posé pour son usage premier… le bruit… et non pas version US pour faire de la comm…

wpDiscuz