Des Turboliennes dans le 20ème arrondissement de Paris

Non, ce n’est pas un poisson d’avril ! l’inauguration de deux Turboliennes a bien eu lieu hier, à la Maison de l’Air, dans le 20ème arrondissement de Paris, près du parc de Belleville, rue Piat.

Enerzine avait déjà eu l’occasion de faire l’écho de cette technologie proposée par Eléna Energie en décembre 2009.

Ainsi, de part leurs dimensions et leurs émissions sonores "très réduites", les Turboliennes demeurent compatibles avec un cadre urbain.

Les deux éoliennes produiront chacune jusqu’à 15 000 kWh par an, ce qui correspond aux besoins énergétiques de 6 ménages (hors chauffage). L’énergie produite servira au fonctionnement de la Maison de l’Air et permettra d’économiser 2,6 tonnes de CO2 par an.

Selon la Ville de Paris, "des appareils de mesure enregistrent en continu la vitesse du vent, la vitesse de rotation, la production instantanée d’électricité – visible pour le public sur un compteur – et l’émission de bruit".

Des Turboliennes dans le 20ème arrondissement de Paris

Par ailleurs, d’autres zones favorables à l’implantation d’éoliennes ont été identifiées par la Mairie de Paris. Il s’agit des Buttes-Chaumont (19e), de Montmartre (18e), de Belleville (20e), et du couloir de vent de l’avenue de France (13e).

[ Credit images : Eléna Energie ]

La Turbolienne

Le profil extérieur de la carène (brevetée) et son aileron augmentent la vitesse du flux d’air interne en créant une dépression à l’arrière de la machine. C’est le même principe qu’une voile dont la conception permet à un bateau d’avancer plus vite que le vent. Pour un vent de 6 m/s on atteint ainsi 15 m/s devant le second rotor à l’intérieur de la carène.

Les deux rotors fonctionnent à contre rotation et à vitesse variable. Ils sont conçus pour assurer un écoulement non perturbé du flux d’air, améliorant ainsi la productivité. Leur fonctionnement est piloté par un système électronique optimisant à chaque instant la production d’électricité pour une vitesse de vent donnée.

La vitesse du vent, mesurée par un anémomètre, et le couple transmis aux pales par l’écoulement de l’air sont analysés en permanence.

Par vent faible, si ce couple positionne la Turbolienne en un cycle de production d’énergie électrique, une impulsion donnée au premier rotor permet de mettre en mouvement le second rotor. Ce dispositif permet ainsi d’amorcer la production plus tôt qu’une éolienne traditionnelle.

En situation intermédiaire, le premier rotor reste libre et crée le moins de perte de charge possible pour ne pas gêner la production du second. La production de celui-ci est optimisée en permanence.

Par vent fort, le premier rotor fonctionne en génératrice. Ceci permet de poursuivre la production à la puissance maximale pendant que les éoliennes traditionnelles se mettent en sécurité.

La puissance nominale est atteinte ainsi plus rapidement et la production est assurée sur une plage de vent plus large. La capacité de production de la Turbolienne rapportée à sa taille se révèle ainsi exceptionnelle.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Des Turboliennes dans le 20ème arrondissement de Paris"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
andre
Invité

Il manque, déjà dans l’information de décembre 2009, l’élément essentiel à savoir le coût d’investissement  et également la puissance unitaire de cette machine.

Dan1
Invité

Et vous n’en saurez pas plus sur le site d’ELENA : De toute façon, cette éolienne là comme les autres est soumise aux lois de la physique et la production pourrait s’avérer particulièrement erratique :

Zetoun
Invité

j’ai cru comprendre  que elena 6 coutait 12.000€ env (-) les doubles helices semble augmenter sensiblement la production par rapport a une eolienne classique de meme diametre

trimtab
Invité

Paul Gipe est considéré comme un ‘expert’ digne de confiance dans le domaine de l’energie éolienne, et ne cesse de répeter qu’on ‘ne tire pas du sang d’un caillou’, et que le ‘urban wind revolution’ defie constament les ‘mathématiques’ de la dynamique des fluides. Dans cette article (en anglais) sur ce type d’éolien ‘à carène’ il conclut: “Que l’acheteur se mefie !” Comme sur ce site d’un ‘installateur’ français ou aucun ‘chiffre’ est donné, on peut se poser des questions ! http://www.okwind.fr trimtab

orsaluna
Invité
Bonjour à tous (et à toutes of course) alors plusieurs remarques: Le commentaire au sujet de http://www.okwind.fr c’est tout ce que l’on veux mais certainement pas professionnel!! Il suffit de regarder sur un diagramme ou l’on présente une éolienne brancher directement sur un chauffe eau? (bon passons à autre choses, laissez tomber ce genre de site ) La fameuse éolienne acheté par la ville de Paris la aussi je suis vraiment dubitatif , en effet dans cet article( … irouettes- ) on parle d’un production électrique de 6000 à 15000 KW an? Ah et alors ? Sur quel base ,… Lire plus »
Erem
Invité

pas tellement crédible vu la surface balayée et le gisement éolien à paris : un relévé effectif de la production est-il accessible online ?…

Zetoun
Invité

le site de elena energie est vraiment vide de contenu interéssant mais voici quelques chiffres trouvés grace a goo..  source : elena 15  Puissance: 3,6 kw Production annuelle (vent de 6m/s): 15 000 kwh Vitesse de démarrage: 3 m/s Diamètre du rotor: 1,20 m Dimension de la carène: 1,50 m /1,60 m   courbes comparatives de puissance:

trimtab
Invité

Concenant Okwind : Comme disait Orsaluna: “c’est tout ce que l’on veux mais certainement pas professionnel!!” et pouratant ils ont eu des aides : Faut croire que même des collectivités ‘se font avoir’ ?! trimtab

Heolien
Invité
concernant okwind je viens de lire sur leur site qu’ils garantissent la production d’eau chaude sanitaire quelque soit les conditions de vent : ça s’appelle de la publicité mensongere . concernant elena , ils ont beneficiés/utilisés tous les leviers des labo grenoblois pour faire croire à la genialité de leur eoliennne .Tout comme nheolys avait utilisé l’aura de l’onera . Il est regrettable que nos prestigieux labo grenoblois trompe le public en faisant croire qu’en mettant 2 turbines l’une derriere l’autre on va recuperer plus d’energie qu’avec une : on est à la limite de l’arnaque du mouvement perpetuel .… Lire plus »
85julien
Invité

bonjour qui peu me dire le poids  des turbo eolienne elena ctd julien

Johnny32
Invité

Orsulana et trintab, je suis pas d’accord avec vous, Okwind est une entreprise qui mérite ce qu’elle a obtenue. Le site a été modifié récemment et je crois que cette entreprise a vraiment du potentiel ! Pourquoi pense tu qu’un chauffe eau ne puisse pas être branché à un ballon d’eau chaude ? C’est tout bonnement une résistance électrique branché à une génératrice non ? A+

wpDiscuz