Désaccord sur la production de brut

L’AIE a appelé mercredi à une hausse de la production de brut, une position jugée non opportune par l’OPEP.

"Le marché est stable. Je pense que nous allons, probablement en juin, examiner le marché pour voir si nous avons besoin ou pas de plus de pétrole. Mais je ne crois pas que nous en aurons besoin", a déclaré le secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), Abdallah El-Badri.

Le directeur exécutif de l’AIE, Claude Mandil, a estimé au contraire qu’il y avait un manque d’approvisionnements, ce qui requiert une augmentation de la production :
"Actuellement il y a un manque de brut, nous voyons que les stocks n’augmentent pas alors qu’ils devraient le faire en cette période de l’année"

Il a également exhorté les pays producteurs à investir dans l’infrastrucrure pétrolière pour s’assurer une capacité de production de réserve à utiliser, en cas de besoin, pour réduire la pression sur les prix.

Les cours du brut étaient en hausse mercredi dans les échanges électroniques cotés en Asie, alimentés par les inquiétudes sur la faiblesse des stocks d’essence aux Etats-Unis.

Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz