Dexia édifie son propre parc éolien de 20MW en France

En 2007, estimant que la limitation de l’impact carbone de Dexia devait être une des priorités de son plan d’action, Dexia engageait une politique conduisant à la neutralité carbone du groupe, en combinant la réduction et la compensation des ses émissions de CO2.

Le groupe a choisi une stratégie originale autour de projets liés à l’activité de Dexia (projets d’installations éoliennes et solaires) et localisés dans les principaux pays d’implantation du groupe en Europe.

Selon Jacques Guerber, Vice-Président du groupe Dexia et en charge de la stratégie de développement durable : « Pour Dexia, la politique de réduction des émissions de CO2 est une démarche stratégique, en cohérence avec nos activités de financement. ».

En décembre 2007, Dexia a finalisé l’acquisition d’un parc éolien d’une puissance de 20 MW, dans le but de réduire et compenser les émissions de CO2 issues de la consommation d’énergie des bâtiments du groupe et de ses filiales en 2006.

Le parc éolien de Dexia est actuellement en construction et la production de ses premiers mégawatheures est attendue pour mars 2009. Il est constitué de 10 éoliennes acquises auprès d’EDF Energies Nouvelles France et permettra d’éviter l’émission de 17 700 tonnes de CO2 chaque année, soit 66% des émissions liées aux consommations électriques du groupe Dexia en 2006.

Ce parc est localisé dans la région Basse Normandie sur les communes de Fierville- Bray, Airan et Condé-sur-Ifs (France).

Afin de réduire significativement les émissions de CO2 issue de la consommation d’énergie de ses bâtiments, Dexia a pris la décision d’alimenter totalement, en électricité verte, les bâtiments de ses principales entités, dont il est propriétaire. La totalité de la consommation électrique des différents bâtiments concernés en France, Belgique, au Grand-Duché de Luxembourg ainsi qu’en Italie est donc désormais fournie par des énergies renouvelables certifiées.

Cette démarche permet de réduire les émissions de Dexia de plus de 21 000 tonnes de CO2 par an, soit 50% des émissions par rapport à l’année de référence établie par le reporting environnemental. Au total, la part d’électricité verte dans les consommations d’énergie du groupe augmente considérablement. Elle représente environ 70 % de la consommation d’électricité du Groupe.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz