DHL : Centres d’Excellence pour le secteur pétrolier

La production pétrolière et énergétique en Afrique est passée de 370 millions de tonnes en 2000 à 459 millions de tonnes en 2009*, et le continent devrait maintenir, sinon dépasser, ce taux de croissance à moyen terme.

La capacité africaine de production pétrolière devrait atteindre 7,4 millions de barils par jour d’ici 2014**, et avec une demande énergétique mondiale en croissance, l’Afrique est devenue un haut lieu d’investissement.

DHL Global Forwarding, la branche FRET de DHL (leader mondial des entreprises logistique), a annoncé hier son intention de procéder au lancement de quatre Centres d’Excellence pour l’industrie pétrolière et énergétique à travers l’Afrique au cours des 12 prochains mois.

Ces 4 centres d’Excellence seront basés au Cap (Afrique du Sud), à Luanda (Angola), à Accra (Ghana) et à Mombasa (Kenya). Les centres offriront une expertise spécialisée pour les clients en ce qui concerne la logistique des secteurs pétroliers et énergétiques.

"Avec 10 % des ressources pétrolières mondiales situees en Afrique, une économie en croissance rapide, les entreprises et les investisseurs du monde entier puisent dans le potentiel de l’Afrique. Les Centres d’Excellence pour l’industrie pétrolière et énergétique de DHL procureront aux clients la possibilité de consulter nos experts en logistique qui connaissent non seulement la logistique, mais comprennent les complexités des secteurs pétroliers et énergétiques, afin de construire une chaîne d’approvisionnement efficace pour tirer parti de nos relations d’affaires dans 220 pays et territoires à travers le monde" a affirmé Amadou Diallo, PDG, Afrique et Asie-Pacifique Sud, DHL Global Forwarding.

A la fin du second trimestre de 2012, les 4 Centres d’Excellence de DHL regrouperont une équipe de professionnels de l’industrie. Elle aura pour objectifs de consulter, concevoir et mettre en oeuvre des solutions logistiques pour les sociétés pétrolières et énergétiques leur permettant de surmonter les défis communs du secteur et spécifiques à la région, notamment, la diversité des milieux douaniers ainsi que les sites de production à distance.

"En tant que seul acteur international en logistique présent dans tous les marchés de l’Afrique depuis 30 ans, nous sommes en bonne posture pour étendre notre offre aux sociétés pétrolières et énergétiques qui souhaitent opérer en Afrique, et transmettre les meilleures pratiques de l’industrie par les Centres d’Excellence pour l’industrie pétrolière et énergétique de DHL." a déclaré Sam Ang, PDG, Asie du Sud-Est et responsable des secteurs pétroliers et énergétiques pour l’Afrique et l’Asie-Pacifique Sud, DHL Global Forwarding.

"Le plus important moteur de croissance économique de l’Afrique demeure ses ressources, et ce, malgré l’urbanisation et l’industrialisation rapide du continent. Avec un intérêt accru pour des investissements dans le continent, il est essentiel que l’Afrique maintienne son élan actuel et développe ses infrastructures commerciales afin que le continent puisse demeurer compétitif au niveau mondial", a conclu M. Diallo.

** BP Statistical Review of Energy, juin 2010

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz