Enerzine

Direct Energie met la main sur son concurrent : Poweo

Partagez l'article

En signant un accord avec l’autrichien Verbund, pour acquérir 46% du capital de Poweo, Direct Energie s’offre en plus d’une décote de 13,5% (4,77 euros par action) par rapport au cours de clôture, un portefeuille de 360.000 clients supplémentaires.

En réalité, le prélude de cette opération a été réalisée le 18 juillet, lorsque Direct Energie en partenariat avec AXA avait annoncé le rachat des activités énergies renouvelables de Poweo.

Il faut dire que depuis le début, l’opérateur alternatif (Poweo) n’a jamais véritablement gagné d’argent, bien au contraire, ses pertes en 2008, 2009, et 2010 l’attestent : respectivement -20 ME, -93 ME et -133 ME. De plus, ce dernier subit ces derniers temps une érosion continue du nombre de ses clients : 363.500 clients au 31 mars 2011 (- 13,8% sur un an) pour un chiffre d’affaires de 197,8 millions d’euros au 1er trimestre, en baisse lui aussi de 9,7%.

Par cette opération, Direct Energie deviendra l’actionnaire de référence de Poweo. Ce changement de main, illustre la volonté de Direct Energie (et de ses actionnaires) d’être "le premier opérateur alternatif multi-énergies en France." La société précise même dans un communiqué qu’un "projet de fusion de Direct Energie et Poweo sera rapidement mis à l’étude."

Si l’opération aboutit, cela donnera naissance à un groupe de plus d’1 million de clients résidentiels et professionnels en électricité et en gaz, et livrant chaque année près de 10 TWh.

A ce titre et dès la conclusion de l’opération, Direct Energie indique qu’il se substituera à Verbund dans le concours financier temporaire apporté à Poweo en termes de besoin en fonds de roulement afin de préserver l’équilibre financier récemment annoncé jusqu’à fin 2012. Par ailleurs, à la suite de l’opération, Direct Energie et Poweo détiendront ensemble une option sur 100 % des actifs de production de Toul, Pont-sur Sambre et Blaringhem.

Direct Energie affirme qu’il n’a pas l’intention "d’acquérir des titres Poweo supplémentaires afin d’exclusivement concentrer ses ressources financières sur le développement du Groupe et ainsi saisir les perspectives nouvellement offertes par l’opération et la loi NOME."

« Après la mise en œuvre effective de la loi NOME le 1er juillet dernier, cette acquisition constitue une étape importante pour le développement du groupe Direct Energie. Avec désormais plus d’1 million de clients résidentiels et professionnels, nous accélérons notre développement et entrons ainsi dans une nouvelle dynamique qui va nous permettre de nous installer durablement comme un acteur de référence du marché de l’énergie en France » a déclaré Xavier Caitucoli, PDG de Direct Energie.

Direct Energie envisage également le maintien de la cotation de Poweo.

** La première moitié du paiement de la transaction, soit 18 millions d’euros, sera effectuée dès la conclusion de l’opération, qui interviendra après l’avis de l’autorité de la concurrence attendu pour le mois d’octobre prochain. L’autre moitié du règlement interviendra le 1er juillet 2013. L’opération est financée grâce au concours des actionnaires de référence de Direct Energie, lui assurant les moyens d’un développement industriel de premier plan et sur le long terme.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Direct Energie met la main sur son concurrent : Poweo"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    indianagrenoble
    Invité

    Tout est dans le titre… Tous les autres font du Green Washing en incorporant quelques % d’électricité Verte à leur vente… Du marketing ! rien que du marketing !

    zelectron
    Invité

    tout pour les marchands du temple: rien de productif dans tout cela on deshabille Pierre pour habiller Paul c’est honteux et économiquement des pertes financières considérables pour EDF !

    wpDiscuz