Droben : le solaire wallon victime de son succès

Droben, entreprise wallone spécialisée dans l’assemblage de panneaux photovoltaïques, s’est déclarée en faillite, incapable de suivre l’explosion du marché local.

Lors de sa création il y a six ans, l’entreprise produisait principalement des panneaux solaires destinés à l’exportation. Avec la mise en place du plan Solwatt en Wallonie et le développement rapide du marché, son carnet de commande s’est brusquement rempli. A tel point qu’elle s’est retrouvée dans l’incapacité d’y répondre. Face au manque de liquidités et à l’insuffisance de ses stocks, la société, victime de son succès, doit désormais mettre la clé sous la porte. 7 personnes se retrouvent licenciées.

La Wallonie comptait deux entreprises productrices de panneaux solaires. Le deuxième, Issol, est en bonne santé et affiche des résultats en hausse.

[DEVIS|14]
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Droben : le solaire wallon victime de son succès"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Solaros
Invité

Faire  faillite  quand  le  carnet de commande s’est brusquement rempli , c’ est  ballaud  et  vraiment  très dommage . Espérons  qu’un repreneur éfficace  reprendra  le  carnet de commande  .

Ron masque
Invité

7 peresonnes licenciées et on en fait tout un foin, faut pas pousser non plus. Mauvaise gestion voilà tout.

Sunshine
Invité

Droben n’est pas victime de son succès mais de son incompétence. Il y a bien trop d’entreprises qui luttent pour avoir des commandes pour que cette anecdote mérite un article.

mido48
Invité

Quels sont les vrais motifs d’une telle situation: 1-L’explosion des commandes ? 2-La mauvaise gestion aprés 6 ans d’existence 3-L’incompétence des decideurs 4-Ou tout autre raison occulte l’article n’en dit pas plus mais eperant que c’est un exemple à ne pas suivre d’autant plus que beaucoup d’espoirs se portent sur les ENR.

Dan1
Invité

Si maintenant les entreprises font faillite à cause de l’expansion de leur secteur d’activité, et aussi à cause de la crise économique, il n’ y a plus d’espoir, à moins de piloter très finement la croissance nulle !

Herve
Invité

J’aimerais qu’on m’explique pourquoi une entreprise fait faillite “à cause de carnets de commandes trop remplis…” ?!? C’est quoi ce délire ?

Cigogne
Invité

Faire faillite avec un carnet de commandes plein est relativement courant. Le problème majeur est de pouvoir financer la croissance. Plus de commandes signifie acheter plus de matières premières, engager du personnel et l’outillage dont il a besoin. Or, entre le moment d’engagement des dépenses et le paiement du travail il peut y avoir 6 mois, et les banques sont plutôt peu compréhensives ces dernières années (Elles sont beaucoup moins regardantes pour les “produits dérivés” américains). Et trouver des actionnaires est très difficiles.

harvard team
Invité
Ce que dit cigogne traduit le raisonnement type du mauvais manager.Toute intention d’achat n’est pas une commande.Le chef d’entreprise sérieux ne considerera comme commande que l’engagement formel et irrévocable d’un client dont la réputation et la solvabilité est si établi que,soit son banquier,soit ses propres fournisseurs lui feront crédit sans hésiter,au vu de la lettre de commande (exemple un fabricant des boulons ayant reçu une commande ferme de Daimler-benz, de Fiat ou d’Airbus) face à la clientèle individuelle ou moins renomée,il se fera payer à la commande ou prendra un solide accompte couvrant ses frais de fabrication et portera le… Lire plus »
wpDiscuz