Drôme : “Explosion maîtrisée sur un site McPhy Energy”

La société McPhy Energy, spécialisée dans le stockage d’énergie et notamment de l’hydrogène solide, a confirmé une explosion sur son site de La Motte-Fanjas, dans la Drôme, qui s’est déroulée vendredi matin.

D’après McPhy, l’incident s’est produit à 8h50 sur une presse dédiée à la production de pastilles d’hydrure dans le cadre d’une opération de maintenance. Elle précise par ailleurs "qu’aucun autre élément du site n’a été touché".

"Après une détonation, un départ de feu a été aussitôt maîtrisé par les équipes du site, avant même l’intervention des pompiers, qui ont quitté les lieux vers 11h. On ne déplore aucun blessé grave, contrairement à certaines informations ayant circulé. Les trois opérateurs présents au moment des faits ont été placés en observation à l’hôpital de Romans-sur-Isère, mais leur état ne présente aucun caractère de gravité. En-dehors de la presse directement concernée, aucun impact matériel, ni environnemental n’est à déplorer" a précisé McPhy dans un communiqué.

"Les équipes de production ont parfaitement appliqué les procédures de sécurité, ce qui a permis de maîtriser rapidement l’incident et de mettre le site en sécurité" a t-elle ajouté.

Enfin, une analyse approfondie des causes de cette explosion a été confiée à l’équipe en charge de la sécurité sur le site.

Focus sur la pastille

Drôme : "Explosion maîtrisée sur un site McPhy Energy"Utilisé dans la chimie, le raffinage ou l’industrie, l’hydrogène (H2) est une molécule largement utilisée (électrique, énergie nucléaire, industrie du verre…), mais il est aujourd’hui compliqué à stocker et à transporter : il faut le comprimer à très forte pression ou le rendre liquide (il doit alors être stocké à –253 °C).

La technologie mise au point par McPhy Energy permet de stocker l’hydrogène en toute sécurité pour un coût relativement faible. Elle utilise du magnésium (matériau abondant et recyclable facilement) pour stocker l’hydrogène dans des pastilles. "Sous cette forme solide, l’hydrogène est stable et les risques liés à l’utilisation de l’hydrogène gazeux sont éliminés. Et puis, on n’a plus besoin de le comprimer à haute pression, ce qui évite une opération complexe, coûteuse et énergivore", expliquait en son temps, Adamo Screnci, membre du directoire en charge du développement commercial.

La photo montre une pastille d’hydrogène qui conient l’équivalent de 500 litres.

Crédits photos : mcphy

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Drôme : “Explosion maîtrisée sur un site McPhy Energy”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

l’explosion est certainement dûe au magnésium qui en présence d’oxygène brûle trés bien . On se souvient encore des flashs au magnésium qui faisaient un violent éclair suivi d’une épaisse fumée dans les films des années 50.

wpDiscuz