Du gaz naturel dans les moteurs toulousains

Vendredi, la ville de Toulouse a inauguré en grande pompe la première station-service délivrant du gaz naturel pour véhicules (GNV) à destination du grand public.

Le Gaz naturel pour véhicule n’est pas du GPL  (gaz de pétrole liquéfié). Il s’agit bien de gaz naturel, ou gaz de ville, le même que l’on retrouve dans la moitié des foyers français. La seule différence est la pression fournie en station-service : entre 200 et 250 bars.

GDF affirme d’ailleurs pouvoir installer des pompes directement chez les particuliers disposant d’un pavillon.

Vendredi, le prix affiché par le magasin Carrefour, était de 0,889 le kilo, équivalent à un litre d’essence. Un prix garanti pendant un mois.

Henri Ducret, Directeur général de la branche énergie France de GDF affiche l’ambition de "fournir 10% du marché français de l’automobile".

La France dispose à l’heure actuelle d’une vingtaine de pompes à GNV sur son territoire, et d’un parc de 10 000 véhicules à "bicarburation" alimentés à la fois au gaz naturel et à l’essence. Dont un tiers d’autobus de ligne.

En Allemagne, ce sont 800 stations qui proposent du GNV, 450 en Italie. Carrefour prévoit l’installation de 300 pompes à l’horizon 2010, en partenariat avec Total.

 
(src : Agences)

      

Partagez l'article

 



Articles connexes

avatar
  Souscrire  
Me notifier des