Enerzine

Du schiste bitumineux en combustible HQ

Partagez l'article

Une compagnie israélienne révolutionne la production pétrolière en recyclant du schiste bitumineux en combustible de haute qualité.

L’entreprise A.F.S.K. Hom Tov, basée à Haïfa, a breveté une méthode permettant d’extraire du pétrole de haute qualité et du gaz naturel depuis un mélange de bitume et de schiste [le bitume -ou l’asphalte- étant un résidu de la distillation de pétrole brut conventionnel].

Hom Tov utilise le schiste pétrolier comme un catalyseur afin d’extraire du combustible organique du résidu bitumineux. Le produit final peut facilement être raffiné en pétrole et combustible de haute qualité.

Les experts prédisent un prix du pétrole ainsi obtenu à 25$ le baril, sans compter les bénéfices énergétiques apportés par le gaz naturel produit par la même méthode. Actuellement les prix avoisinant les 50$ le baril, cette nouvelle méthode suscite l’attention.

"Le monde entier recherche les solutions alternatives à la production du pétrole" déclare Moshe Shahal, ancien ministre israélien de l’énergie, aujourd’hui représentant légal de Hom Tov. De plus, d’après le Pr. Zeev Aizenshtat, "la procédure de Hom Tov est énergétiquement auto-suffisante", professeur de chimie à l’Université Hébraïque de Jérusalem, il est expert consultant en ressource énergétique pour Hom Tov. En effet, la technique produit du combustible sec, qui lui-même peut être brûlé et ainsi fournir de l’énergie…

Cette nouvelle technique d’exploitation, si elle est mise en oeuvre, pourrait permettre à Israël de produire 30% de ses besoins en combustible !


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "Du schiste bitumineux en combustible HQ"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    alcofribas
    Invité

    Probablement un grand progrès énergétique. Car actuellement les schistes bitumineux canadiens sont extraits avec un rendement énergétique NEGATIFS. En effet, pour extraire ces goudrons, il faut les chauffer, alors on utilise la vapeur produite par des centrales nucléaires. Mais l’énergie produite par ces centrales nucléaires est supérieure à celle du combustible extrait. On marche sur la tête ?

    alcofribas
    Invité

    Quel progrès ? c’est toujours des ressources qui provoquent le dégagement de grandes quantités de CO2. Alors que justement la réduction de la production mondiale devrait être d’un facteur 4 au moins pour éviter les catastrophes climatiques. L’exploitation des ces bitumes ne va pas dans le bon sens. Réduisons massivement nos besoins énergétiques, et surtout ceux les hydrocarbures fossiles.

    Sof
    Invité
    Tant que l’argent sera plus important que tout le reste, on continuera à prendre des décisions incohérentes. On pensait être bientôt débarassé du pétrole afin de décider les grands de ce monde à choisir enfin de véritables solutions. Mais non, cette information apparaît comme le lapin qui sort du chapeau. En plus de continuer à dégager du CO2, on va carrément remuer et retirer les entrailles de la terre. Et tout ça pourquoi? Parce qu’une poignée de vampires ne veulent pas desserrer les griffes de leur tas d’or. On est capable de vivre sans pétrole, quand est-ce que les lois… Lire plus »
    wpDiscuz