E.ON et RWE convoitent le nucléaire britannique

RWE et E.ON, les deux plus importantes compagnies énergétiques allemandes, ont décidé de s’allier au sein d’une coentreprise en vue de participer au programme de relance du nucléaire en Grande-Bretagne.

Cette coentreprise sera détenue à parité par leurs filiales britanniques, E.ON UK et RWE npower. Elle vise principalement le développement de 6 GW de nouvelles capacités nucléaire au Royaume-Uni.

"Le Royaume-Uni doit remplacer un tiers de ses capacités de production dans les 15 prochaines années", rappelle Paul Golby, dirigeant de E.ON, "de façon à assurer à la fois la sécurité d’approvisionnement, à réduire les émissions de carbone, et à proposer une énergie qui soit la plus abordable possible."

Dans un communiqué commun, les deux groupes soulignent que l’effort d’investissement que représente le nucléaire justifie cette alliance. La coentreprise proposera également de sécuriser les sites mis en vente par l’Autorité de démantèlement nucléaire britannique (DNA), tout en prenant une part au processus de construction et d’exploitation des nouvelles centrales.

Actuellement, les deux compagnies détiennent des participations dans une vingtaine de centrales nucléaires à travers le monde. En Allemagne, elles possèdent conjointement 3 réacteurs.

Pour Andrew Duff, PDG de RWE npower, "l’industrie énergétique britannique a besoin d’investissements significatifs pour remplacer ses centrales au charbon et nucléaires vieillissantes et pour mener le changement vers une économie pauvre en carbone."

"Dans le même temps, les grands projets d’infrastructure sont susceptible d’apporter des bénéfices à l’économie britannique en termes d’emploi, d’investissement direct et dans la chaîne d’approvisionnement."

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "E.ON et RWE convoitent le nucléaire britannique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
andre
Invité

Encore un petit effort et ces entreprises appliqueront les mêmes principes dans leur pays.  Il faudra bien penser à remplacer les centrales vieillissantes et les énergies renouvelables n’y parviendront pas mieux qu’au Royaume-Uni. Mais il va y avoir ….des élections !

andre
Invité

Encore un petit effort et ces entreprises appliqueront les mêmes principes dans leur pays.  Il faudra bien penser à remplacer les centrales vieillissantes et les énergies renouvelables n’y parviendront pas mieux qu’au Royaume-Uni. Mais il va y avoir ….des élections !

lion
Invité

Pour garder les compétences et faire face éventuellement à une relance du nucléaire en Allemagne, ces 2 électriciens ont intérêt à aller en Grande Bretagne. En outre, dans le monde actuel, un électricien qui se veut de rang mondial doit pouvoir proposer des options nucléaires.

wpDiscuz