E.ON renonce à Endesa mais gagne des actifs

Après plus d’un an de combat archarné, E.ON renonce à acquérir Endesa mais …

Sur son site internet, le groupe énergétique allemand annonce avoir trouvé un accord avec Acciona et Enel, afin "d’éviter un état de blocage imminent."  Ce dernier renonce également à une nouvelle offre sur Endesa "durant les quatre prochaines années."

E.ON indique en substance, si "Enel et Acciona prennent le contrôle d’Endesa, E.ON recevra un important portefeuille d’actifs en Espagne, Italie et France ainsi qu’en Pologne et Turquie".

Pour la somme estimée à 10 milliards d’euros, le groupe "va prendre des positions attractives sur le marché espagnol, italien et français, pour un développement futur" a expliqué le président d’E.ON, Wulf Bernoat.

Ainsi, cet accord va permettre à E.ON de mettre la main sur le producteur d’énergie Viesgo via Enel avec une production de 2 400 mégawatts.

Grâce aux filiales d’Endesa en Italie et en France, E.ON va pouvoir augmenter sa capacité de production de 5 000 mégawatts en Italie et de 2 500 mégawatts en France.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz