Enerzine

E.ON se lance sur le marché russe

Partagez l'article

E.ON s’apprête à accéder à un marché russe de l’électricité en pleine croissance, en prenant le contrôle du groupe électricien russe OGK-4.

Selon la Commission d’évaluation de la Compagnie d’Etat russe, RAO UES, le groupe allemand aurait soumis la meilleure offre pour l’acquisition de 47% de OGK-4, pour un montant de 4,1 milliards d’euros.

OGK-4, en cours de privatisation, fait partie des 6 premiers opérateurs russes de centrales électriques de grande capacité.

"L’acquisition d’OGK-4 constitue un pas important dans le marché de l’électricité russe qui offre un énorme potentiel de croissance en raison de la demande industrielle et du besoin d’investissements substanciels", explique le Président d’E.ON, Wulf H. Bernotat dans un communiqué.

"En outre, poursuit-il, OGK-4 dispose d’une flotte très attrayante. Ses centrales électriques sont  relativement nouvelles et technologiquement à jour, elles ont un facteur d’utilisation élevé et consomment peu de carburant. Elles se rangent donc parmi les meilleures, les plus efficaces de Russie"

OGK-4 dispose actuellement de 4 centrales électriques à gaz et d’une usine à charbon pour une capacité installée totale évaluée à 8,6 gigawatts, soit  environ 6% de la production thermique de la Russie.

83% des capacités de la compagnie sont localisées dans la région de l’Oural, dans laquelle on attend une forte croissance de la demande énergétique dans les prochaines années, en raison du développement de l’industrie de base et de l’industrie lourde.

D’ici 2011, OGK-4 projette de construire de nouvelles centrales électriques pour une capacité supplémentaire de 2,4 gigawatts.
      

 
 (src: CP- E.ON)

Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz