Easy Dôme, des maisons durables en préfabriqué

L’architecte danois Kári Thomsen et l’ingénieur Ole Vanggaard ont créé "Easy Dome", un modèle d’habitat à assemblage rapide et à faible consommation d’énergie.

Après le succès du premier "Easy Dome" construit en 1992 pour le Greenland Society sur les îles Féroé, un certain nombre de dômes en forme de chalet ont été construits sur des lieux touristiques. Depuis, d’autres bâtiments préfabriqués ont été mis en production et leurs livraisons ont réellement débuté cet été.

La forme unique en icosaèdre de l’Easy Dome, est conçue pour optimiser l’espace intérieur de chaque maison. Composé de plusieurs formes hexagonales, le dôme abrite une multitude de coins et de recoins, se distinguant ainsi des autres modèles de maisons en préfabriqué.

Easy Dôme, des maisons durables en préfabriqué

Le dôme offre aux particuliers la possibilité de construire des maisons de haute qualité, avec des panneaux en bois modulables prêts à l’assemblage sur un socle en béton armé. Une fois tous les éléments structurels acheminés sur place, il faut environ une journée pour faire s’élever un dôme de moins de 50 mètres carrés.

Easy Dôme, des maisons durables en préfabriqué

Des matériaux durables et recyclables sont exclusivement utilisés pour construire le dôme de deux étages, comprenant un salon, une cuisine, une salle de bains et deux chambres à coucher.

L’extérieur est fait d’un bardage en pin non-toxique, tandis que le toit est tapissé de gazon. Ventilée de l’extérieur, la construction bénéficie d’une isolation en laine de bois ou de lin. De la fibre de gypse couvre les gaines et les câbles.

Chaque maison possède son réservoir d’eau, ses propres panneaux solaires et son poêle en brique, le tout contrôlé par un thermostat central. D’autres systèmes en énergies renouvelables sont également disponibles (petites éoliennes, pompes à chaleur, piles à combustible, etc.). Enfin, il est également possible de construire et de relier deux ou trois dômes ensembles.

Easy Dôme, des maisons durables en préfabriqué

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Easy Dôme, des maisons durables en préfabriqué"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredhu
Invité
Personellement, j’admire …Mais quelles difficultés à vaincre pour espérer voir se géneraliser ce type de contruction !Entre l’obtention du permis de construire, qui semble toujours faire appel à la “tradition” plutôt qu’à un peu de bon-sens énergétique (je vais me faire des ennemis de ceux qui défendent l’image du petit village niché au creux d’un vallon au sein de la Douce France …), la résistance mentale à se détacher de manière si radicale du standard (la même maison que mon voisin !), l’idée préconcue que seule la pierre (on parle de parpaing, là !) est à même d’assurer la pérénité… Lire plus »
energizer
Invité

Fredhu: je suis entièrement d’accord avec toi sur tous ces freins: les plus “eco-convaincus” vont être les premiers clients… sauf que…. il y a les “ecolo-convaincus” et les “econo-convaincus” et les deux ont tendance à se rejoindre.On dit souvent que l’écologie appartient aux riches: dans le bâtiment, c’est de moins en moins vrai.Je pense que ces résidences sont pleines de bon sens et que les petits budgets vont adorer l’écologie! Tant pis pour les riches! (-;

fredhu
Invité
J’adorerai que l’écologie … zut, j’aime pas utiliser ce mot, trop galvaudé ces jours-ci … le bon-sens et la conscience de ce qui est bien pour nous tous et notre avenir ne vienne pas des “riches”….Je divague un peu, histoire d’illustrer mon propos (ce ne sont que quelques mots !)Les “riches” on ce pouvoir de sur-consommer, de gâcher, de brûler la chandelle par les deux bouts. Y s’en fout, y peut payer.MAIS …Le “pas riche” , il aimerait bien le devenir.Le “pas riche”, il tente au moins de prétendre l’être en copiant, simulant.Une voiture un peu plus grosse. Une maison… Lire plus »
Jpt
Invité

Bucky (Richard Buckminster Fuller), encore lui, un de mes ‘maîtres à penser’, y a pensé il y a presque 50 ans déjà !! Faites un petit tour sur le web avec ‘buckydome’, ‘dome geodesic’,’pillow dome’,’fly eye dome’,www.bfi.com(buckminster fuller institute). Toute personne qui s’interroge sur ‘le developement durable’ devrait connaître ce monsieur car il proposait déja des ‘scénarios’ et des idées de ce qui appelait déja le developement durable en vu de sauver l’homme d’un extinction inevitable vu son comportement face à la nature et la planète !!”Nous sommes appelés à être des architectures du future et non ses victimes” (Bucky)jpt

longrine
Invité
OK pour tous les avantages de la maison préfabriquée : gain de temps, de qualité, de performances, etc…Je passe sur le style architectural, les goûts et les couleurs… (mais il est vrai que dans cas, les services de l’urbanisme risquent fort de ne pas donner leur accord…)Mais là où le bas blesse, c’est qu’encore une fois on promeut la maison individuelle isolée comme archétype de la solution durable, isolée dans son petit bout de jardin comme le dernier des mohicans… L’étalement urbain et péri-urbain, les réseaux en tous genres à prolonger, les déplacements en voiture pour aller au boulot, à… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
”…Enfin, il est également possible de construire et de relier deux ou trois dômes ensembles”, donc -désolé longrine ou µpieux- on pourrait envisager tout un hameau ou village façon Monaco / Monte-Carlo, avec des  dômes collés tels des boules façon chaine /structure chimique C ou autre….On pourrait certainement envisager des boulles superposées, ou collées en latéral en hauteur pour faire une architecture lumineuse, intéressante avec étalement raisonnable, et constiteur ainsi des petits amas tels des hameaux…ou des individuelles relativement proche quand on peut ou le souhaite…Maintenant c’est du pré-fabriqué, -ce qui ne veut pas dire rachitique ou fragile- mais simplement que… Lire plus »
Dedede
Invité

Bien sur, très tentant, mais, voyez-vous, j’ai 80 berges, suis un ancien pavillonneur qui a fait faillite parceque j’avais cru déja, il y a 30 ans, à la maison en bois , et que mes clients n’ont pas partagé mes enthousi&asmes. Ma maison, en plus de sa conception DOME pivotait sur sa dalle béton, pour toujours bénéficier du meilleur ensoleillement. Dur dur de remonter le courant des idées reçues.                      André

Guydegif(91)
Invité
André je rebondis sur ci-dessus: fort de votre expérience d’il y a 40 ans sur ces sujets dont vous pourriez faire profiter le team de ”Easy_Domes”, pourquoi ne pas leur proposer un ”Joint Venture de Consulting”, histoire de marrier en harmonie et en fct de l’évolution des techniques et des esprits leurs idées actuelles et vos idées d’antan pour répondre à un Cahier des Charges évolutif dernier cri…C’est-y pas une bonne idée ça? et quelle revanche sur votre frustration de l’époque où vos concitoyens n’étaient pas prêts, ni dans la tête, ni dans le porte-monnaie sans doute…Juste une idée, c’est vous… Lire plus »
Dedede
Invité
Merci de votre interêt pour mes vaticinations passées.  côté porte-monnaie, à peu près 20 % de supplément à envisager. Côté technique, isolation laine de roche ( il n’y avait rien de mieux à l’époque ), mais déja double-vitrage à feuilles différentielles ( phonique et thermique ). Côté modulaire, des éléments standardisés et bien sur pré-fabriqués, dont l’assemblage sur chantier pouvait parfaitement personnaliser les projets. Mais, pas de subventions ou de crédit d’impôt qui entre parenthèses ne profite qu’à ceux qui sont imposables, donc les moins pauvres d’entre nous…  Côté permis de construire, j’ai passé des heures dans les bureaux de… Lire plus »
Dan1
Invité
A propos du crédit d’impôt :Les systèmes mis en place pour l’énergie notamment (isolation, chaudière…) ne sont pas réservés à ceux qui payent beaucoup d’impôt, heureusement.En fait tous les foyers fiscaux, même aux revenus très modestes, peuvent en bénéficier car le principe est de rembourser la totalité de ce qui est prévu par le calcul.Même si vous ne payez pas d’impôt sur le revenu (car vous en payez beaucoup plus en TVA, TIPP, TLE…), le fisc vous enverra tout simplement un chèque du montant calculé et retenu par eux. C’est toujours agréable de recevoir ce courrier du Minefi ! Le… Lire plus »
Dan1
Invité

Ce qui profite exclusivement aux plus aisés, c’est la “réduction” d’impôt (il faut en payer) et non le crédit.

Javier
Invité

J’ai mis en titre “Triste réalité” parce que ce type de maison ,j’adorerais ètre propriétaire mais, comme disent d’autres personnes ,il ne serait pas possible malheureusement de pouvoir faire construire sous nos latitudes cause d’une mentalité conservatrice d’un style de construction en dur (briques) ou alors il faut que celà ce face dans une région style Ardennes qui accepte les constructions en bois parce que ailleurs ,il faudrait recouvrir d’une face de briques pour ètre en accord avec les services de l’urbanisme . Eh oui c’est comme çà que cela ce déroule en Belgique . (C’est cela la triste réalité)

Ledauph
Invité

Javier bonjour, Tr!s intréressé par cette construction insolite et tellement dans l’air du temps, je n’ai pas encore commencé mes recherches sur la faisabilité d’une implantation de ce type en belgique mais tu sembles avoir plus d’infos que moi! As-tu fait une des démarches? où as-tu eu ces renseignements? Le BW serait-il si peu ouvert d’esprit que ça?   Merci  

Prof
Invité

J’enseigne l’étude du milieu en Wallonnie et je passe en revue les manières d’habiter (se loger) de la région. On commence par les lieux proches (quartier école des élèves) et on identifie les formes actuelles d’habitat; on replace dans le contexte social, économique, politique. Puis on s’intéresse à d’autres régions et donc à d’autres formes. Je suis tombé par hasard sur “easy domes” via complément du soir du 02/05/2009. Je viens de le présenter à mes élèves de 13/14 ans. Eux sont ouverts et intéressés. Il y a donc de l’espoir que ça change, même en BW (je connais!!!)

Mimi0123
Invité

incroyable,nous ne trouvons pas un revendeur en france? qui peut nous guider?

Jenlouis
Invité

Dommage que les architectes de ce dome ne donnent pas suite au courrier qu’on leur envoie. Problème de langue, peut-être ? Je n’y crois guère.

wpDiscuz