EasyJet dévoile son projet d’avion écologique : ecoJet

EasyJet devient la première compagnie aérienne à mettre en avant les caractéristiques d’une nouvelle génération d’avion respectueuse de l’environnement ;

La compagnie a ainsi révélé le design de cet avion, qui pourrait être opérationnel dès 2015.

Baptisé l’écoJet, cet appareil serait 25% plus silencieux ; il émettrait jusqu’à 50% moins de CO2 et 75% moins de NOx que les avions les plus modernes aujourd’hui en opération (familles Boeing 737 et Airbus A320).

L’écoJet se situe à la pointe des toutes dernières technologies développées autour du monde, tant en matière de conception que de motorisation – toutes ces technologies sont aujourd’hui disponibles, et pourraient être associées pour voir l’écoJet en opérations dès 2015. Réduire de 50% les émissions de CO2 passe par une technologie plus avancée pour les moteurs (25% d’émissions en moins), la structure de l’avion (15%), ainsi que par une amélioration conséquente de la technique et de l’organisation du contrôle aérien (10%).

Dans le cadre des opérations actuelles d’easyJet, l’utilisation de l’écoJet permettrait de réduire à 47g par passager kilomètre le total des émissions de CO2 ; pour donner quelques éléments de comparaison, les avions d’easyJet émettent aujourd’hui 97,5g de CO2 par passager kilomètre, la Toyota Prius 104g de CO2 par kilomètre, et l’industrie automobile européenne s’est récemment donné l’objectif de réduire à 130g ses émissions de CO2 par passager.

Le design de l’écoJet reprend les caractéristiques suivantes :

  • Des moteurs « rotor ouvert » montés sur la queue de l’avion – ce type de moteur, adapté au transport court-courrier, est particulièrement respectueux de l’environnement en raison de sa très capacité de propulsion. Cependant, comme attacher ce type de moteur sous les ailes présente de nombreuses difficultés, le déplacement du moteur à la queue est la meilleure solution.
  • La structure de l’avion sera bâtie à partir de matériaux composites légers similaires à ceux utilisés pour le Boeing 787, appareil qui sera lui-même 27% plus économe en carburant que les avions qu’il est appelé à remplacer.

Au cours d’une conférence de presse, Andy Harrison, CEO d’easyJet, commentait ainsi la présentation de l’écoJet :

« Tout le secteur fait aujourd’hui de son mieux pour réduire l’impact environnemental des avions ; un appareil d’aujourd’hui est déjà 70% plus propre et 75% plus silencieux que les aéronefs en service en 1960. Désormais, nous nous efforçons de mettre au point la nouvelle génération d’avions. »

« easyJet est une référence en matière de protection de l’environnement – notre flotte de 131 avions, d’une moyenne d’âge de deux ans et trois mois, est la plus moderne d’Europe. Nous avons récemment appelé une intervention de la Commission Européenne pour bannir du ciel les 700 avions les plus sales aujourd’hui en activité, et nous soutenons fermement l’inclusion de l’aviation dans le système européen d’échange des droits d’émission (ETS). »

« Le projet d’avion que nous révélons aujourd’hui représente une avancée majeure dans le domaine de l’aviation, en termes de structure comme de motorisation. L’écoJet d’easyJet est un projet réaliste, et qui peut voir le jour à court terme – s’il était disponible aujourd’hui, nul doute que nous l’intégrerions immédiatement à notre flotte ; cet avion est le symbole de la « croissance verte » que nous recherchons. »

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "EasyJet dévoile son projet d’avion écologique : ecoJet"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jacou
Invité

Easy Jet a déja trouvé un moyen pour rendre écolo son buiseness: il fait payer les voyageurs d’avance, se démerde ensuite pour ne pas les transporter et ne pas les rembourser, puisqu’il a érigé cette règle en principe économique. Sur le plan de l’écologie et de la réussite économique, c’est vraiment la solution, mais sur d’autres plans, il y aurait beaucoup à redire………

Jacou
Invité

Easy Jet a déja trouvé un moyen pour rendre écolo son buiseness: il fait payer les voyageurs d’avance, se démerde ensuite pour ne pas les transporter et ne pas les rembourser, puisqu’il a érigé cette règle en principe économique. Sur le plan de l’écologie et de la réussite économique, c’est vraiment la solution, mais sur d’autres plans, il y aurait beaucoup à redire………

Dan
Invité

Jusqu’à preuve du contraire, ce sont encore les ingénieurs et les techniciens qui conçoivent et fabriquent les avions et pas les compagnies aériennes (même si elle participent à la définition du produit final). Laissons travailler les ingénieurs… et communiquer les compagnies. Easy jet, fera comme tout le monde, elle achètera les avions disponibles.

Dan
Invité

Jusqu’à preuve du contraire, ce sont encore les ingénieurs et les techniciens qui conçoivent et fabriquent les avions et pas les compagnies aériennes (même si elle participent à la définition du produit final). Laissons travailler les ingénieurs… et communiquer les compagnies. Easy jet, fera comme tout le monde, elle achètera les avions disponibles.

Felto
Invité

Dan, vous n’êtes pas un policier pour dénoncer l’initiative d’easyjet de lancer un avion, rien n’interdit à des compagnies aériennes de devenir maitre d’ouvrage et prendre la responsabilité de commanditer le développement d’un avion, à condition qu’elles soient assistées par des grands avionneurs dans la phase de définition, elles pourront ensuite selectionner les maîtres d’oeuvre, qui interviendront dans la phase technique et industrielle, ça se fait déjà dans le ferrovière, ça s’appelle le TGV

Felto
Invité

Dan, vous n’êtes pas un policier pour dénoncer l’initiative d’easyjet de lancer un avion, rien n’interdit à des compagnies aériennes de devenir maitre d’ouvrage et prendre la responsabilité de commanditer le développement d’un avion, à condition qu’elles soient assistées par des grands avionneurs dans la phase de définition, elles pourront ensuite selectionner les maîtres d’oeuvre, qui interviendront dans la phase technique et industrielle, ça se fait déjà dans le ferrovière, ça s’appelle le TGV

Guydegif(91)
Invité
Bravo à EasyJet et son boss pour la vision et les objectifs pour assainir le ciel et nos moyens de transport aériens ! L’EcoJet et les caractéristiques visées mériterait que les équipes de nos constructeurs Boeing, EADS et autres s’y attachent sérieusement pour faire aboutir au plus vite. Cette annonce de juin 2007 m’avait échappé mérite d’être remise en lumière, en espérant qu’elle trouve un écho auprès des concernés. Au fait quels ont été les échos donnés par les constructeurs d’avions aux différents points du CdC de l’EcoJet d’EasyJet? ”…25% plus silencieux ; il émettrait jusqu’à 50% moins de CO2… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
Bravo à EasyJet et son boss pour la vision et les objectifs pour assainir le ciel et nos moyens de transport aériens ! L’EcoJet et les caractéristiques visées mériterait que les équipes de nos constructeurs Boeing, EADS et autres s’y attachent sérieusement pour faire aboutir au plus vite. Cette annonce de juin 2007 m’avait échappé mérite d’être remise en lumière, en espérant qu’elle trouve un écho auprès des concernés. Au fait quels ont été les échos donnés par les constructeurs d’avions aux différents points du CdC de l’EcoJet d’EasyJet? ”…25% plus silencieux ; il émettrait jusqu’à 50% moins de CO2… Lire plus »
Dan1
Invité
Bien sûr les compagnies ont le droit de communiquer et pour Easy jet, c’est un bon coup de pub. Seulement le schmilblick n’a pas beaucoup avancé ! C’est juste un catalogue de voeux pieux. Un exemple, le gain en carburant induit par la technologie open rotor dont le concept est loin d’être récent, mais un peu compliqué à mettre en oeuvre. Que disent les avionneurs et les motoristes en février 2008, après Easy jet : Si l’open rotor arrive en 2020, Easy jet, comme les autres compagnies, pourra en bénéficier… après que Rolls Royce, GE ou/et SNECMA aient conçu et… Lire plus »
Dan1
Invité
Bien sûr les compagnies ont le droit de communiquer et pour Easy jet, c’est un bon coup de pub. Seulement le schmilblick n’a pas beaucoup avancé ! C’est juste un catalogue de voeux pieux. Un exemple, le gain en carburant induit par la technologie open rotor dont le concept est loin d’être récent, mais un peu compliqué à mettre en oeuvre. Que disent les avionneurs et les motoristes en février 2008, après Easy jet : Si l’open rotor arrive en 2020, Easy jet, comme les autres compagnies, pourra en bénéficier… après que Rolls Royce, GE ou/et SNECMA aient conçu et… Lire plus »
wpDiscuz