Eco-art : le photo bioréacteur urbain

Le cabinet d’architecture "Emergent" a dessiné un concept de photobioréacteur installé sur le parvis menant à la gare de Perth (Australie), utilisant des algues colorées pour produire à la fois une ambiance et du biocarburant.

L’enveloppe extérieure du photobioréacteur est constituée d’une couche rigide strillée en fibre composite. Cette structure supporte une grande ouverture translucide en polycarbonate pour permettre à la lumière de passer tout en protégeant les parties mobiles internes. A l’intérieur, on trouve des bobines en acrylique contenant des algues vertes ou rouges.

Le processus de photosynthèse des algues nécessite en amont du dioxyde de carbone afin de produire en bout de chaine soit du bio-diesel ou soit de l’hydrogène. Ce dispositif permettrait donc d’assainir simultanément l’environnement en éliminant le dioxyde de carbone dans l’atmosphère et de produire du combustible en circuit fermé, de façon totalement autonome.

Un concept de photobioreacteur urbain

L’avantage du système "OriginOil" est qu’il a la capacité de rester opérationnel aussi bien dans des endroits ombragés que dans une complète obscurité grâce à l’utilisation d’une hélice à halo de lumière intégrée.

Un concept de photobioreacteur urbain

L’énergie recquise est obtenue grâce à des cellules solaires en couches minces intégrées dans les ouvertures en polycarbonate. Le résultat donne un espace urbain moderne où cohabitent humains et ouvres d’art….

Un concept de photobioreacteur urbain

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz