Eco Delta veut concilier énergie renouvelable et agriculture

Le développeur et exploitant indépendant de fermes solaires et éoliennes, groupe Eco Delta, vient de réitèrer son engagement dans la durabilité agricole et environnementale, en créant sa Fondation d’entreprise pour aider à concilier la production d’électricité d’origine renouvelable et l’agriculture.

La Fondation d’entreprise Eco Delta a ainsi pour objet de promouvoir les initiatives visant à développer, faire évoluer et implanter de nouvelles cultures ou techniques agricoles permettant de contribuer au développement durable conjoint de la production d’électricité renouvelable et de l’agriculture.

A cet effet, elle aidera financièrement les agriculteurs, les laboratoires de recherche et les entreprises porteurs de projets à les développer et à les mettre en œuvre.

"Chez Eco Delta, entreprise citoyenne, nous sommes particulièrement sensibles au recul des terres cultivables lié à la dégradation de l’environnement, à l’industrialisation et à l’urbanisation. Nous croyons que la dichotomie entre production d’électricité renouvelable et agriculture n’est pas inéluctable et que l’on peut concilier les deux sur un même site. C’est ce que nous avons essayé de montrer pour l’ensemble de nos installations de production d’électricité photovoltaïque. De même, nous participons aux côtés de notre partenaire italien REM au développement du concept Agrosolar® qui exploite des centrales photovoltaïques sur des cultures ou des pâturages. Notre Fondation inscrit sa philosophie et son action dans la continuité de cet engagement", explique Ronald Knoche, Président du Directoire d’Eco Delta.

Afin de donner un maximum de chances à chaque projet soumis à la Fondation Eco Delta, leur sélection s’effectuera de manière collégiale.

Les dossiers seront étudiés par les différents responsables et membres du Conseil d’administration. Leurs choix seront guidés par une exigence d’utilité, de qualité, de créativité et d’innovation.

Eco Delta a obtenu des permis de construire pour une puissance de plus de 220 MW dans le Sud et le Centre de la France ainsi qu’au Togo. Son portefeuille d’installations photovoltaïques en activité représente actuellement 50 MW. Depuis la création du groupe en 2002, son équipe d’ingénieurs développe également des technologies liées notamment au stockage de l’électricité.

Lors de la conception et du développement de ses fermes solaires, dont celles de Revest-du-Bion (1,3 MWc), construite sur l’ancien site du Groupement de missiles stratégiques, de Chaillac (4,4 MWc), établie sur une friche industrielle, ou des Mées (30,9 MWc), Eco Delta montre son implication dans la durabilité environnementale et agricole.

Le groupe bénéficie de l’appui industriel et capitalistique de la Caisse des Dépôts qui détient 10 % de son capital, ainsi que du soutien d’Oseo-Anvar.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz