Economies d’énergie : l’objectif des 20% en 2014 ?

Alors que la Commission européenne a présenté mercredi sa proposition de directive sur l’efficacité énergétique, le Groupe des Verts/ALE au Parlement européen, affirme qu’elle ne "permettra pas à l’Union européenne d’atteindre son objectif de 20% d’économie d’énergie d’ici 2020."

« La proposition de directive contient trop de failles pour permettre à l’Union européenne de respecter son engagement. La plus grande faille est bien évidemment que l’objectif de 20% n’est toujours pas contraignant. On nous dit désormais que cela se fera, si nécessaire, en 2014… soit après la fin du mandat du Commissaire Oettinger ! » a commenté Claude Turmes (en photo), eurodéputé luxembourgeois.

« Autre faille : à cause du lobby intense de E.on, RWE et Vattenfall, soutenus par les gouvernements suédois, allemand et hollandais, le texte sur les obligations d’économies d’énergie a été vidé de son sens. Il s’agissait pourtant de la mesure-clef de cette directive ! Cela sape le changement de paradigme dont l’Europe a besoin : passer d’un modèle économique où les entreprises vendent de l’énergie, à un nouveau modèle où ils fournissent de services énergétiques »

Pour Yannick Jadot, député européen français Europe Ecologie – les Verts : « La Commission européenne oublie encore l’enjeu de la rénovation des bâtiments, qui consomment pourtant 40% de notre énergie en Europe. On ne peut se satisfaire de l’objectif de rénover chaque année seulement 3% des bâtiments détenus par les autorités publiques ! Rien n’est prévu pour les bâtiments qu’elles louent, ni pour ceux de nos concitoyens. »

« La Commission accumule les chiffres pour démontrer l’importance et les bénéfices des économies d’énergie : 2 millions d’emplois d’ici 2020, 1000 euros en moins sur les factures énergétiques de chaque ménage européen… Mais au final, le Commissaire Oettinger semble davantage concerné par le sort de quelques grandes entreprises. Le Parlement européen et les gouvernements progressistes vont maintenant devoir travailler dur afin de mettre un peu de chair sur le squelette proposé par la Commission » a t’il conclu.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Economies d’énergie : l’objectif des 20% en 2014 ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité
Des factures moins chères pour l’énergie? Voire ! Le prix de l’énergie est à la hausse. Il vaudrait mieux agiter l’épouvatail de hausses rapides et soudaines qui inciteraient vraiment aux économies d’énergies. Vendre des réductions de factures d’énergie paraît utopique (les fournisseurs sont là pour gagner de l’argent). Le point important est de réduire le volume d’énergie vendue et permettre une hausse durable des marges en valeur pour les opérateurs. Là ils joueront le jeu. Le rôle de la Commission serait donc plutôt de préparer les esprits et communiquer massivement sur ces hausses de tarifs déjà en cours, quitte à… Lire plus »
Reivilo
Invité
Oui votre raisonnement est très juste, mais on peut aussi considérer que les opérateurs peuvent jouer un autre jeu que celui du seul profit. En ce qui me concerne pour l’électricité, j’ai déjà choisi un fournisseur coopératif se fournissant en énergie renouvelable. (SCIC Enercoop) C’était 20 à 30% plus cher ce qui m’a conduit à réduire mes consos d’autant, sans perte de confort mais en faisant un peu attention ; éclairage économe, prises multiples à interrupteur pour les veilles, frigo bien isolé et un peu moins grand etc. Aujourd’hui je suis tout à fait satisfait avec une facture qui est… Lire plus »
Dan1
Invité
“…à cause du lobby intense de E.on, RWE et Vattenfall, soutenus par les gouvernements suédois, allemand et hollandais, le texte sur les obligations d’économies d’énergie a été vidé de son sens.” Alors, je suis incrédule. Comment le gouvernement Allemand peut-il soutenir des industriels qui essaient de contrer de si bonnes mesures d’économie d’énergie ? Non, le gouvernement allemand ne peut pas être complice de ces basses manoeuvres… lui qui est si vert et qui vient de décréter l’arrêt du nucléaire. Si cela s’avérait vrai malgré tout, le gouvernement allemand s’exposerait aux foudres des partisans de Négawatt et cela pourrait mal… Lire plus »
Reivilo
Invité

vers le projet de directive. C’est rébarbatif comme toujours mais on y trouve notamment des précisions intéressantes sur la promotion de la cogénération et la récupération de chaleur dans la production d’électricité. (GGG restez sereins le nucléaire est exempté et peut continuer le gaspillage) Une description aussi des fonctionnalités minimum des fameux compteurs individuels imposés aux fournisseurs d’électricité (article 8 et annexe VI) pour leurs consommateurs qui sont bien sur des acteurs importants … de la consommation et de sa réduction éventuelle. Linky semble largement à côté de la plaque.

Bachibouzouc
Invité

Dans cette directive est-ce qu’ils parlent aussi de la torture des bébés panda, Reivilo? Nan parce que nous dans le nucléaire on aime bien ça. Ça nous détend après une dure journée de gaspillages.

Reivilo
Invité

Le mieux à mon avis pour savoir ce qui est dans la directive c’est de la lire. Et pour vaincre votre stress professionnel, vous pouvez essayer la méthode proposée par ce “collègue” visiblement au fait de la question.

Pastilleverte
Invité

Pa strès malen ! Ne svez-vous pas que le papa Panda fait du Kung Fu ?

wpDiscuz