EDF affiche un chiffre d’affaires en hausse de 20,6%

Grâce en partie à ses hausses tarifaires partout en Europe, et grâce à l’intégration de l’Italien Edison, Electricité de France a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 20,6% sur les neuf premiers mois de 2006.

Il a par ailleurs annoncé un revenu de 42.764 millions d’euros contre 35.469 millions. Cette évolution s’explique par des effets de périmètre pour 2,6 milliards et des effets de change positifs à hauteur de 126 millions.

La croissance organique est ressortie à 12,9%, dont 14,4% sur le seul troisième trimestre.

En Europe (42,2% des revenus), la croissance a été plus rapide à 23,4% en données organiques, "principalement tirée par la hausse des prix dans plusieurs grandes filiales".

– 25,9% en Grande-Bretagne (5.751 millions)
– 18% en Allemagne (4.357 millions)
– 39% en Italie (4.262 millions)
– 21,3% en Belgique
– 7,9 % dans le reste du monde (1.832 millions)

"Cette performance confirme nos choix stratégiques, en particulier le recentrage sur l’Europe", a souligné le P-DG Pierre Gadonneix dans un communiqué.

Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "EDF affiche un chiffre d’affaires en hausse de 20,6%"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jerome
Invité

Bonjour, Que faut-il comprendre par effets de périmètre ? Cordialement

Claude
Invité

Le périmètre d’une entreprise augmente quand elle en rachète une autre . La somme des 2 chiffres d’affaires est alors plus importante qu’avec la seule entreprise d’origine . Par exemple , Edf en 2006 à racheté en partie une entreprise de distribution d’électricité en Hongrie .

wpDiscuz