Enerzine

EDF attiré par l’enrichissement d’uranium britannique

Partagez l'article

D’après le journal britannique le «Daily Telegraph », le géant français de l’électricité EDF aurait proposé 2 milliards de livres (2,9 milliards d’euros) pour acquérir 33% des parts de l’état britannique dans le groupe Urenco, spécialiste dans l’enrichissement d’uranium.

Urenco est également détenu par le Néerlandais Ultra-Centrifuge Nederland et par les groupes de services RWE et E.ON. Le Daily Telegraph rapporte que ces derniers seraient pour leur part opposés au rachat des parts britanniques par EDF.

Pour sa part, EDF dément. "Nous démentons avoir remis une offre", a déclaré un porte-parole de l’opérateur français d’électricité.

Rappelons que récemment, AREVA a acquis 50 % des parts d’ETC aux côtés d’URENCO dans les activités de conception, de construction d’équipements et d’installations d’enrichissement d’uranium par centrifugation.

(src : Daily Telegraph)

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz