EDF détiendra bientôt 25% du suisse Alpiq

EDF a décidé de relever sa participation à 25% au sein du capital de la société suisse Alpiq.

Suite aux accords conclus en décembre dernier, EDF atteindra à la fin du mois de janvier une participation de 25% dans le nouvel énergéticien suisse Alpiq Holding SA issu du regroupement des activités des énergéticiens suisses Atel et EOS.

Le montant global de l’opération s’élèvera pour EDF à 1 057 millions de francs suisses, soit environ 705 M€ . Pour la financer, EDF apportera à Alpiq Holding SA ses droits à l’énergie issus de sa participation de 50 % dans le barrage d’Emosson, situé à la frontière franco-suisse, valorisés à 720 millions de francs suisses, soit environ 480 M€ .

Cette centrale est exploitée par Electricité d’Emosson SA , entre Martigny et Chamonix. D’une puissance de 552 MW, elle produit environ 800 millions de kWh par an.

Le lac de retenue, qui est le deuxième de Suisse par sa taille, constitue le cœur de la centrale. Le barrage voûte, d’une hauteur de 180 m, retient 227 millions de mètres cubes d’eau. L’ouvrage a été mis en service en 1975.

Selon les termes de l’accord, le solde de 337 millions de francs suisses (soit environ 225 M€) sera versé en numéraire. EDF, qui était déjà actionnaire d’Atel Holding SA, sera ainsi le partenaire international de référence dans ALPIQ Holding SA aux côtés des deux grands actionnaires suisses EOS Holding, l’électricien romand, et CSM, un consortium d’actionnaires historiques d’Atel, alémaniques et tessinois.

Alpiq Holding SA disposera en Suisse d’une capacité de production de près de 3000 MW d’origine hydraulique et de 765 MW d’origine nucléaire.

Le nouvel ensemble fournira 1/3 de l’approvisionnement en électricité de la Suisse et deviendra ainsi le premier énergéticien du pays.

En dehors de la position qu’Alpiq occupe en Suisse, la société est active en Europe dans les domaines de la production, du transport, du négoce et de la vente d’électricité, ainsi que dans celui des services énergétiques.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "EDF détiendra bientôt 25% du suisse Alpiq"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
lion
Invité

Les prises d’eau de la centrale d’Emsson sont des constituées de galeries qui vont collecter les eaux des poches sous glaciaires des glaciers du Mont Blanc. Assez spectaculaire comme visite. Il y a 2 usines hydroélectriques, une en France appartenant à EDF à Vallorcine (après le col des montets en allant de Chamonix à Martigny et l’autre à La Bathiaz-Martigny en Suisse et appartenant à EOS 

Lecoupdesoleil
Invité

Etant passé sur le chantier pharaonique d’Emosson il y a quelques jours, j’ai été surprit par l’hypocrisie du projet “écologique”. Que sera t’il quand ces glaciers et le nucléaire disparaitront ce qui est en route. De plus j’entend que pour creuser leurs tunnels, ils mettent à l’eau des isotopes radioactifs et autres métaux lourds.

wpDiscuz