Enerzine

EDF échange son CO2 contre de l’éolien chinois

Partagez l'article

China Guangdong Nuclear Power Holding (CGNPH) et le français EDF Trading ont signé ensemble le 12 juin à Beijing un accord pour l’achat du projet CDM, ou Mécanisme de développement propre (MDP).

Conformément au protocole de Kyoto, la société française acquiert auprès de la société chinoise 3,6 millions tonnes de capacité de réduction d’émission de dioxyde de carbone sur 5 ans.

Le Groupe d’électricité nucléaire du Guangdong a également reçu des capitaux pour construire une centrale éolienne d’une puissance installée de 400 000 kilowatts.

En vertu du Protocole de Kyoto, le Mécanisme de développement propre a pour mission d’encourager les pays industrialisés à soumettre des projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les pays en voie de développement.

Un moyen pour les pays développés de recevoir des Unités de Réductions d’Emissions Certifiées (UREC) à moindre frais, et de leur permettre ainsi de tenir leurs engagements auprès du protocole de Kyoto. De cette façon, l’Europe devrait contribuer à réduire ses émissions de 100 millions de tonnes de CO2 dans les années à venir.

Spécialisée dans la production d’électricité éolienne, la China Guangdong Nuclear Power Holding a mis en chantier en Chine trois projets d’une puissance installée de 400 000 kw. Ils devraient permettre de réduire de 3,62 millions de tonnes le taux d’émission annuel de CO2 en 2012.

Avec un milliard de kw exploitable, la Chine se place aujourd’hui au premier rang des pays producteurs d’énergie éolienne.

(src : China News)

Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz