EDF EN : 93 MWc de nouveaux projets solaires en 2009

Au cours du premier semestre de l’année, EDF Energies Nouvelles a lancé la construction de 93 MWc de nouveaux projets solaires, et totalise désormais 144 MWc de capacité en exploitation ou en construction.

Ces 144 MWc bruts sont à comparer aux 50 MWc que totalisait le groupe fin 2008. Ces résultats semestriels permettent au groupe de réaliser son objectif de 100 à 150 MWc, annoncé pour le 31 décembre 2009.

Mises en service :

6,8 MWc bruts ont été mis en service au premier semestre 2009 principalement en Italie et aux Etats-Unis, annonce EDF EN.

En Italie, les mises en service concernent 8 centrales au sol d’environ 1MWc chacune tandis qu’aux Etats-Unis, le groupe a mis en service sa 1ère grande réalisation en toiture (1,8 MWc) sur des entrepôts dans le New Jersey.

Au 30 juin 2009, le groupe dispose ainsi de 27,6 MWc en service, dont 19,0 MWc détenus en propre.

Dans le cadre de son activité DVAS, EDF EN a également construit et mis en service 1,9 MWc de projets qui ont été vendus à des tiers.

En construction

93 MWc ont été mis en construction au cours du 1er semestre 2009. EDF En totalise au 30 juin 2009 une capacité brute en construction de 116 MWc, contre 29,2 MWc fin 2008.

L’essentiel de ces réalisations concerne des centrales au sol situées en France, en Espagne, et au Canada. Elles seront pour la plupart mises en service d’ici la fin du premier trimestre 2010.

En France, le groupe a notamment lancé la construction des deux première tranches (26 MWc) de la centrale PV de Gabardan dans les Landes. Cette centrale pourrait atteindre à terme une capacité totale de 76 MWc, ce qui en ferait la plus grande centrale solaire d’Europe.

Dans les Alpes de Haute Provence, le groupe a débuté la construction de deux centrales à Saint Tulle (5,2 MWc) et Manosque (4,1 MWc).

Sur l’île de la Réunion, la réalisation de la centrale de Mangassaye (5,1 MWc pour compte de tiers)  a démarré tandis que la construction de La Roseraye (10,5 MWc pour compte propre) se poursuit.

En Espagne, la construction de la centrale de Casatejada (11,1 MWc) a été lancée.

Au Canada, le groupe a débuté en juin la réalisation de deux grandes centrales au sol (Arnprior) s’une capacité totale de 23,4 MWc.

Les autres mises en construction concernent des projets au sol de petite capacité en Italie (environ 9MWc) et des projets en toiture en France (8,5MWc).

Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "EDF EN : 93 MWc de nouveaux projets solaires en 2009"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tartempion
Invité
On entend de partout les échos de ceux qui prétendent que l’éolien est trop aidé avec sa subvention de 3,3 cents / kwh ………….. alors que penser de ceux qui “gloutonnent ” les subventions à 58 cents / kwh ………. Est-ce bien Citoyen ? Quand on sait au surplus que le solaire n’est durable dans le temps que pour 30 %, alors que l’éolien, lui est durable à + de 70 % ……….. on se pose des questions sur les bien-fondés de certains choix ……………….. Mais en France, il se pourrait qu’en observant le passé et le présent, on puisse constater… Lire plus »
Etienne solar
Invité

… Si au lieu de perdre du temps et de l’intelligence avec le nuk la france avait investi dans la recherche PV – Eolien – PAC – Biomasse … nous exporterions actuellement à prix d’or de nombreuses technologies (cf Danemark ) … il y aurait moins de chômeur et et des esprît beaucoup plus ouvert sur les grands enjeux de notre époque …

christian
Invité
Un modérateur au secours !! Quel que soit le thème de la brève, Etienne Solar fait du bruit, en hurlant en langage SMS.  Si au moins il y avait des arguments. Non, juste des imprécations. EnerZ ! Dois-je moi-même me lâcher et être grossier pour susciter une réaction ? Etienne Solar vous êtes un imbécile inculte : en France nous avons le plus grand four solaire du monde, nous avons été le premier à faire des MW d’énergie marine. Problème : être en avance n’est pas toujours un avantage, et les industriels étatiques français des années 60, bourrées d’idées n’ont… Lire plus »
christian
Invité
Je suis étonné de voir qu’EDF met en avant sa capacité totale, tous pays confondus, tous continents… Cela n’a guère de sens ! Car, pour autant que je sache, l’électricité produite à la Réunion, ou aux USA , n’est pas consommée en Europe ! Et puis les besoins sont très divers … 15 MWc à la Réunion, c’est beaucoup.  76+5+4 MWc en France métropolitaine, c’est ridicule. Peut-être que quelques explications, plutôt que du marketing, permettraient de faire comprendre les contraintes, techniques, financières qui gouvernent de telles disparités.  C’est au prix de ces explications et d’une bonne vulgarisation que “l’homme de… Lire plus »
De passage
Invité

il nous fait tellement rigoler par ces affirmations péremptoires! Pas un seul français pour le croire. Et par là il auto-démolit l’argumentaire bancal et lézardé des idéologues à-tout-crin écolos emplis de folie des grandeurs. Bravo pour votre remarque: Pourqoui en effet, les gens de ce calibre-là ne sont-ils pas déjà millionnaires?

fragued
Invité

Le plus comique, dans cette histoire, c’est que la France exporte beaucoup plus grâce à sa maîtrise nucléaire que si elle devait se confronter à la compétition économique sur le marché des énergies renouvelables balbutiantes (en dehors de l’hydraulique, bien sûr)… Quand nos principaux partenaires européens auront compris tout l’enjeu d’une électricité non-carbonnée, nous aurons l’humilité de les secourrir dans ce défi majeur du changement climatique que nous devons tous relever…

Depassage aussi
Invité
c’est ça ! vive l’atome et ses bienfaits ! oh les gars, on se détend sur Etienne Solar. Une électricté non-carbonné, non mais je rêve, c’est du N. Sarkosy dans le texte. On vous parle de durable ici et pas simplement de non-carbonné. Oui le nucléaire est indispensable à l’heure actuelle et encore pour deux ou trois décennies au moins, mais oui nous nous devons de refléchir, investir, et trouver des solutions à une énergie durable. et je suis désolé de remettre en cause des idéologies non-carbonnées du tout atome mais dans 30 ou 40 ans, l’Homme à les moyens… Lire plus »
helios
Invité

Mais une filiale à 50% seulement, qu’EDF partage avec le groupe Mouratoglou et qui revend son électricité à d’autres réseaux.

christian
Invité
Cher “Depassage aussi”, Etre pour les énergies renouvelables, très bien : moi aussi je suis pour ! (relisez les dizaines de commentaires déjà émis). Les idées ne sont pas la raison pour laquelle je me suis énervé : c’est une question de politesse, de forme, et justement, d’émettre de vraies idées, et pas juste des invectives. Vous en êtes donc d’accord : le nucléaire est nécessaire à court terme, vous êtes pour les renouvelables. Super. Mais sur le fond de cette brève, que pensez-vous ? Trouvez-vous logique, normal, rassurant, inquiétant que EdF-En mélange des torchons et des serviettes dans ce… Lire plus »
Etienne solar
Invité

Les infrarouges émis en grande quantité par les états d’âme de certains bipèdes pourraient aisément chauffer un bâtiment HQE … N’en déplaise à ces mêmes bipèdes, à l’heure actuelle, notre chère pays brille par un retard dramatique dans le domaine des R&D appliqués aux sources d’énergie compatibles avec le respect de l’homéostasie panétaire. Et le four solaire d’Odeillo nous montre comment une technologie prometeuse peut être bloquée au stade d’outil de recherche par une politique focalisée sur le nuk. Un grand merci à nos Âne s

Nature
Invité

Une fois encore on oublie le potentiel  de l’énergie marine. Infinie ,éternelle,universelle ,(à la Suisse près,),multiforme.sans dommage sur le cadre de vie. Nos politiques ne l’encouragent guère,on se demande pourquoi,car si les difficultés sont réelles,elles le sont ailleurs aussi,et les défis techniques invitent au progrès.

chelya
Invité

Christian je pense que vous ne faites tout simplement pas parti du type de personnes à qui s’adresse ces communications et donc vous n’avez pas les moyens de comprendre les chiffres qui sont annoncés ici et de les mettre en perspective. Avant de critiquer il faudrait peut être avoir l’humilité d’en apprendre un minimum sur le secteur…

christian
Invité

Cher (chère ?) Chelya, Je suis peut-être mal-comprenant. Effectivement, je pose des questions. Alors puisque je n’ai pas compris, expliquez-moi ! Quel sens donnez vous à ce méli-mélo de chiffres ? C’est le triomphe du solaire ? C’est un cocorico ? C’est Edf-EN qui dit “c’est modeste, mais regardez, j’avance ?” Puisque vous avez compris, dévoilez-moi le sens de ce communiqué… S’il vous plaît ! Il n’y a croyez bien, aucune ironie dans mes propos. Je ne voudrais pas ajouter l’arrogance au manque d’humilité que vous me prêtez injustement.

wpDiscuz