EDF EN : Contrat de vente d’électricité pour un projet solaire

EDF Energies Nouvelles a annoncé jeudi la signature d’un contrat de fourniture d’électricité de long terme entre sa filiale nord-américaine, EDF Renewable Energy, et Southern California Edison, société d’électricité locale.

Ce contrat porte sur l’électricité générée par la future centrale solaire de Valentine, d’une puissance de 111,2 MW*, à construire en Californie.

Situé dans le désert de Mojave en Californie, le projet solaire de Valentine s’étend sur près de 510 hectares. Il est adjacent à la centrale photovoltaïque de Catalina (143 MWc), mise en service dans sa totalité en 2013 par le groupe EDF Energies Nouvelles.

La région est l’une des plus propices des Etats-Unis pour le développement de l’énergie solaire. Elle bénéficie de conditions naturelles favorables et de la volonté de l’Etat de Californie de revoir à la hausse ses ambitions en matière de développement d’énergie renouvelable.

La future installation solaire fait l’objet d’un PPA d’une durée de 15 ans, signé avec Southern California Edison.

A ce jour, EDF Energies Nouvelles exploite 917 MWc bruts de capacité solaire dans huit pays et a lancé la construction de deux autres centrales solaires d’envergure au Chili (projet de Laberinto de146 MWc) et en Inde (projet dans l’état de Telangana de 96 MWc).

* Le contrat porte précisément sur une puissance installée exprimée en MWac, une unité de mesure en courant alternatif : 111,2 MW équivaut à environ 115 MWc (courant continu).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "EDF EN : Contrat de vente d’électricité pour un projet solaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tech
Invité

Dr Jekyl et mister Hyde ! oui vous lisez bien les “anciens” ou papys d’EDF c’est EDF qui implante du PV et vend de l’élecrtricité PV cet EDF là n’est-il pas rentable?

Claims123
Invité

J’ai entendu sur Europe 1 ce matin que la moitié du parc éolien francais tourne à vide (n’est pas relié au réseau…). Ce serait dû à la faible motication d’ERDF… Je suis curieux de lire l’avis des forumeurs sur ce point. Est ce un fait ou une exagération?

Blu
Invité
Le site d’ERDF donne les chiffres ici: 9 GW d’éolien raccordés et 5 GW d’éolien en file d’attente, mais sur ces 5 GW, il y en a à différents stades de développement: des terminés, des en cours de construction, et d’autres en projet (il y a bcp de démarches, études d’impact etc à faire…) Finalement à mon avis le nombre de parcs qui tournent sans être raccordés ne doit pas être si élevé, ça m’étonnerait vraiment que ça dépasse 10% du parc total. Les retards de raccordement sont un problème pour la filière mais bon ça reste temporaire, c’est pas… Lire plus »
Reivilo
Invité

Et le pire c’est que ce n’est même pas le vent qui les fait tourner mais des moteurs diésel cachés dans le mat ! Europe 1 tourne à vide aussi…

enerc77
Invité

Un gars d’ERDF m’avait dit (il y a 3 ans) que les éoliennes en Picardie et dans l’Aube devaient écrêter leur production pour cause de surcharge du réseau par grand vent. Quelqu’un sait si c’est encore le cas?

Louislouis
Invité

Je travaille pour un développeur solaire, mais le principe est le même que pour l’éolien. Vous ne mettez JAMAIS en service votre parc / centrale avant d’être raccordé. Ca use les machines pour rien. Effectivement, parfois ERDF a du retard dans son raccordement alors que vous avez fini de construire, mais en général vous vous arrangez pour être “raccord” avec eux. Donc cette info pour moi est complètement bidon. Cordialement, LR

Reivilo
Invité

Louislouis a parfaitement raison évidemment. Mais si on veut être précis pour l’éolien, une fois un parc monté, il existe une période d’essai avant injection sur le réseau pendant laquelle les générateurs sont soumis à différents tests de fonctionnement et de sécurité. Dans la limite de ces quelques heures, aucun intérêt à user la mécanique pour rien.

6ctsimple
Invité

mais a priori on n’en entend pas parler, je ne pense pas que le curtailment soit vraiment courant en France. Par contre en Allemagne, sans pour autant être dramatique (un peu plus d’1% de production renouvelable perdue en 2014), le phénomène semble s’amplifier. Le renouvelable c’est local dit-on….Mais quand les extensions du réseau de tranport n’arrivent pas à se faire, on constate bien qu’à partir d’un certain niveau de puissance installée ce n’est pas local du tout. La rançon de la gloire et le retour aux dures réalités….

Claims123
Invité

merci pour vos réponses. Donc je peux conclure que l’éolien est un peu victime de son récent succès en France. Il y a tellement de nouveau parc que ERDF ne peux pas les brancher tous. 5GW sur 9, c’est quand même énorme.

wpDiscuz