EDF EN met en service son premier parc éolien en Afrique du Sud

EDF Energies Nouvelles a annoncé la mise en service du parc éolien de Grassridge en Afrique du Sud par InnoWind, sa filiale locale. D’une puissance installée de plus de 60 MW, ce parc est le premier du groupe à être développé, construit et exploité sur le continent africain.

Situé dans la province du Cap Oriental, sur le territoire de la municipalité de Nelson Mandela Bay, le parc éolien de Grassridge de 61,5 MW de capacité installée, se compose de 20 turbines Vestas V112 de 3,075 MW de puissance unitaire. Le parc éolien de Grassridge est le premier des trois projets éoliens remportés par EDF Energies Nouvelles en 2012, dans le cadre d’un appel d’offres d’énergie renouvelable lancé par le gouvernement sud-africain.

L’énergie produite par Grassridge est achetée par le gestionnaire de réseau, dans le cadre d’un contrat d’électricité d’une durée de 20 ans.

Conformément au cahier des charges de l’appel d’offres, une part du chiffre d’affaires généré par la vente d’électricité a vocation à stimuler l’entreprenariat et l’économie locale. Le parc éolien de Grassridge est ainsi codétenu à 40% par des partenaires locaux, les 60% restants appartiennent à InnoWind (filiale à 80% d’EDF Energies Nouvelles).

"La mise en service du premier parc éolien d’EDF Energies Nouvelles en Afrique du Sud, pays engagé depuis 2011 dans un ambitieux programme en faveur des énergies renouvelables, représente une étape importante dans le développement international de l’entreprise. La coopération de notre filiale sud-africaine avec des partenaires locaux témoigne de notre volonté d’ancrage territorial et d’action en faveur du développement local" a déclaré Antoine Cahuzac, Directeur général d’EDF Energies Nouvelles.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz