EDF EN va vendre de l’énergie éolienne à Microsoft

EDF Energies Nouvelles a annoncé avoir pris une participation de 96% via sa filiale américaine EDF Renewable Energy, dans un projet éolien de 175 MW d’Orion Energy Group et Vision Energy LCC.

Ce projet, Pilot Hill, situé dans l’Illinois, bénéficie d’un contrat de vente d’électricité de 20 ans avec Microsoft Corporation. Situé à 96 km au sud-ouest de Chicago, le futur parc éolien sera raccordé au réseau électrique qui alimente le centre de données de Microsoft, basé à Chicago.

Les turbines seront fournies par General Electric (GE) et Vestas.

La construction du site doit débuter très prochainement pour une mise en service prévue au premier trimestre 2015.

"La prise en charge directe de leur approvisionnement en énergie renouvelable par des organisations emblématiques comme Microsoft est une tendance encourageante. Cet investissement dans le secteur éolien permet à ces entreprises de réduire leur empreinte carbone et de contrôler leurs coûts énergétiques à long terme" a déclaré Ryan Pfaff, Executive Vice President d’EDF Renewable Energy.

Pour Microsoft, l’achat d’énergie renouvelable à travers le projet éolien Pilot Hill représente à ce jour son plus gros investissement. L’accord passé avec EDF EN verra la firme américaine acheter jusqu’à 675.000 MWh d’énergie renouvelable chaque année, soit assez pour répondre aux besoins de 70.000 foyers de l’Illinois.

"En achetant ‘le vent’, nous allons réduire le montant global des émissions liées à l’exploitation des installations de Microsoft et nous espérons stimuler les investissements supplémentaires dans les énergies renouvelables. Parce que le centre de données de Chicago est alimenté par le réseau électrique de l’Illinois, des projets comme Pilot Hill aideront à fournir une source non polluante d’énergie" a déclaré le géant de l’informatique dans un communiqué.

"Microsoft se concentre sur la transformation de la chaîne d’approvisionnement en énergie pour les services de cloud computing, de la centrale à la puce", a expliqué Brian Janous, directeur de la stratégie énergie chez Microsoft. "Ce type d’engagement assure une injection ‘propre’ au réseau afin d’alimenter nos centres de données."

"Comme le coût des énergies renouvelables continue de baisser, il est encourageant de voir de grandes sociétés investir dans le secteur en se fondant non seulement sur leur désir d’avoir un impact positif sur l’environnement, mais aussi parce que c’est bon pour les affaires" a ajouté Ryan Pfaff.

Cet accord est financé en partie par la taxe carbone interne à Microsoft. Celle-ci incite les différentes divisions de l’entreprise à compenser leurs émissions de carbone.

** Avec 5,7 GW de projets renouvelables développés à travers les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, EDF Energies Nouvelles figure parmi les plus grands développeurs d’énergies renouvelables en Amérique du Nord.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "EDF EN va vendre de l’énergie éolienne à Microsoft"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Catber
Invité

“Avec 5,7 GW de projets renouvelables développés à travers les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, EDF Energies Nouvelles figure parmi les plus grands développeurs d’énergies renouvelables en Amérique du Nord.” EDF EN préfère donc investir ailleurs dans les renouvelable en freinant des deux pieds sur des investissements comparables sur les territoires nationaux. Devons-nous comprendre que les réacteurs français bénéficient d’un bouclier qui les préserve de la concurrence des autres énergies ?

Sicetaitsimple
Invité

Si EDF EN investit en France, il tuent la concurrence, se nourrissent des tarifs, “payent la piscine à Proglio”… Si EDF EN investit ailleurs, c’est pas bien, ils devraient investir en France…. Faut qu’ils arrêtent, ou qu’ils changent de nom! Pour Catber: 1500 MW d’éolien offshore à construire en France, ce n’est rien?

wpDiscuz