EDF ENR : 1ère centrale solaire 9 kWc chez un particulier

La branche solaire du groupe d’énergie EDF annonce avoir inauguré le 20 octobre dernier sa première centrale solaire photovoltaïque de 8,88 kWc installée chez un particulier près de Poitiers (86).

D’une surface d’environ 78m², cette centrale de 48 panneaux solaires photovoltaïques produira près de 8.850 kWh/an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de près de 2 foyers (hors chauffage électrique).

Cette centrale est la toute première réalisation faisant suite au décret du 4 mars 2011 qui permet l’installation de puissance jusqu’à 9 kWc.

Selon EDF ENR, les offres de grande puissance (> 3 kWc) lancées en mai dernier constituent déjà près de 20% de ses ventes. Avec une gamme d’offres étendue à 11 puissances, allant de 1,48 kWc (environ 16m²) jusqu’à 8,88 kWc (environ 78m²), EDF ENR indique qu’elle peut désormais "équiper tout type de toiture résidentielle, petite comme grande."

EDF ENR : 1ère centrale solaire 9 kWc chez un particulierCes offres, assemblées en France exclusivement pour EDF ENR, restent conformes aux règles d’éligibilité à la prime d’intégration au bâti.

« Investir aujourd’hui dans une grande centrale solaire photovoltaïque avec EDF ENR, permet de produire davantage d’énergie renouvelable, en toute sérénité, réaliser un investissement socialement responsable, profitable à tous, et bénéficier d’un revenu complémentaire attractif » a affirmé Olivier Paquier, Président Directeur Général d’EDF ENR.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "EDF ENR : 1ère centrale solaire 9 kWc chez un particulier"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Paul_1981
Invité

C’est seulement la première installation de cette puissance (9KW) depuis les nouveaux tarifs ? Ca montre le désastre actuel créé par les tergiversations gouvernementales, et la pression des lobbys (anti PV ou pro Nucléaire)… Souhaitons que le PV retrouve de sa couleur en 2012 ! (de manière intelligente évidemment, et avec des acteurs sérieux). Même si ça reste une énergie parmi d’autres alternatives, c’est une vraie source d’énergie durable.

zelectron
Invité

Edf renforce toujours sa puissance au détriment des entreprises du secteur libre

renewable
Invité

Au passage, une info très intéressante, il faut désormais moins d’un ha de toiture pour faire 1MW

Blu
Invité
“il faut désormais moins d’un ha de toiture pour faire 1MW” Il me semble que ça fait bien longtemps qu’il faut moins d’un ha de toiture pour faire 1MWc: ça ne ferait qu’un rendement de 10%. Les panneaux disponibles dans le commerce arrivent facilement à 15%, voire dans les 18% pour le haut de gamme. Il n’y a que les modules amorphes qui sont dans les 6%. Bien sûr sur une toiture plate c’est encore autre chose, puisqu’il faut les disposer en rangées espacées pour avoir l’inclinaison nécessaire. Pour l’installation de l’article, la puissance par m² est plutot faible: 11%… Lire plus »
jl06
Invité
C’est peut-être en effet la première “centrale solaire photovoltaïque de 8,88 kWc installée chez un particulier près de Poitiers” pour EDF ENR. Mais il y a déjà des partiuliers qui s’étaient lancés dans l’aventure avant le décret, puisque c’était possible, avec des efforts pour les pionniers qui sont aussi parvenus à optimiser les conditions économiques. Aujourd’hui encore, malgré l’inclusion explicite des installations jusqu’à 9 kWc dans la règlementation, le problème reste la performance économique: notamment, la TVA passe de 5.5% à 19.6% et les revenus sont soumis à l’impôt et aux prélèvements sociaux. Ca plombe la rentabilité et pour que… Lire plus »
renewable
Invité

je distinguais puissance installée et rendement. Le rendement de ces modules n’est pas indiqué dans cet article, tout au plus est-il indiqué que la prod sera de 1000H. par contre il faut 78m² pour avoir 8,8KW de puissance quand il fallait près de 90m² il y a peu. La réduction d’espace necessaire pour la production d’un même KWh est une bonne nouvelle pour le solaire, tout comme l’augmentation des rendements, qui peuvent atteindre plus de 20% sur de plus en plus de modules.

Greg
Invité

Etant installateur dans le grand ouest, je peux vous affirmer que des installations de 9Kwc ont été faite depuis au moins 3 mois(par ma société notamment). Et comme dit plus haut, nombre de “pionniers” du solaire avait déjà fait ce type d’installation avant le moratoire. De plus, une production de 8850KWh pour une installation de 8,88Kwc, c’est trés faible, on devrait plus s’approcher des 10000Kwh sur une installation correctement orientée et montée. Je ne saisis donc pas trop l’intérêt de cet article, si ce n’est publiciser le fil des informations d’Enerzine… Salutations ensoleillées

jl06
Invité
Par curiosité, je viens de faire une simulation sur Archelios. Optimisé sur les deux axes (plein sud, 34°), on obtient un rayonnment global de 1432 kWh/m2/an à Poitiers. Il semble qu’EDF ENR utilise des panneaux Tenesol – les plus proches dont j’ai trouvé la doc sont des polycristallins de 190 Wc. Dans les meilleures conditions, ils delivreraient 9500 kWh/an. Pour obtenir 8850 kWh, il faut mettre des masques ou s’écarter fortement du sud. Je suis d’accord avec vous, ce n’est pas un exemple reluisant. Son intérêt principal est de faire de la pub à EDF ENR en rappelant que les… Lire plus »
Enr59
Invité
La première? De quoi Ça fait bien longtemps qu on a posé un 9kwc chez un particulier!! Bravo enerzine, dites nous comment nous faire un peu de pub aussi… Vous avez remarque comment le crédit agricole ne finance plus les projets pv!! En signant des accords entre gros! Cherchez l erreur, et faites une petite enquête sur les mouvements capitalistiques de ces entreprises. EDF EN, EDF ENR, photon technologies, etc…. On nous parle d une offre française? Quelle marque de panneaux utilisés… Laurent, directeur d une PME de 25 salaries dans le 59! Et oui ya du soleil aussi dans… Lire plus »
Rififi
Invité
Juste une petite question en passant : le rendement dont vous parlez est il celui de la cellule ou celui du panneaux photovoltaïque ? En allant plus loin et en parlant de rendement au m2, s’agit-il de celui de la cellule ramené au m2 ? Celui du panneau ramené au m2 ? ou celui de l’installation ramené au m2 et tenant compte de l’écartement entre panneaux du fait du syteme d’intégration simplifié ou pas au bâti ? Quel intérêt aujourd’hui d’un “fort” rendement compte tenu que d’une part les installations sont bloquées à 100 kW (sauf pour EDF et consors)… Lire plus »
ellesse
Invité
En effet Laurent, vous avez tout à fait raison. Des projets dans le Nord de plus de 3kWc, ça existe! Exemple : Près de Douai (59), un particulier “convaincu” a installé 12 600 Wc en 2006… et à 5,5% de TVA! Petite piqûre de rappel : la TVA est passée de 5,5 à 19,6% le 8 mai 2007 pour toutes les installations quelque soit la puissance!! (un jour férié et 2 jours après le second tour pour situer le contexte et la méthode…) Ce n’est que le 5 décembre 2007, (soit 7 mois plus tard), que la fameuse limite des… Lire plus »
Blu
Invité
Quand je parlais de rendement, c’est tout simplement puissance du rayonnement solaire / puissance électrique produite, dans les conditions standard (rayonnement de 1kW/m², spectre solaire normal). Le vocabulaire n’est pas toujours très clair, mais si je parlais d’heures équivalentes j’aurais plutôt dit production annuelle et non rendement. Pour la législation, c’est vrai que la limite des 3kW (ou maintenant 9) est assez artificielle et c’est un peu dommage de ne pas équiper plutôt les surfaces de toit en entier: que ce soit du point de vue énergétique, économique (le prix du m² est clairement plus faible pour une toiture de… Lire plus »
Dlour
Invité
Le rendement dont il est question ici est celui des modules (“panneaux”). Pour un module, la surface est la surface totale du module, encadrement et espace entre les cellules compris. Comme vous le soolignez, le rendement effectif de l’installation sera légèrement inférieur. Les hauts rendements restent intéressants aujourd’hui au regard de la règlementation en vigueur pour toute installation limitée par la surface disponible. Ça peut être le cas d’un particulier qui cherche à atteindre 3 kWc alors qu’il ne dispose que de 15 ou 20 m2. Si la surface est suffisante, on peut se rabattre sur des technos moins chères… Lire plus »
jl06
Invité
Le rendement dont il est question ici est celui des modules (“panneaux”). Pour un module, la surface est la surface totale du module, encadrement et espace entre les cellules compris. Comme vous le soolignez, le rendement effectif de l’installation sera légèrement inférieur. Les hauts rendements restent intéressants aujourd’hui au regard de la règlementation en vigueur pour toute installation limitée par la surface disponible. Ça peut être le cas d’un particulier qui cherche à atteindre 3 kWc alors qu’il ne dispose que de 15 ou 20 m2. Si la surface est suffisante, on peut se rabattre sur des technos moins chères… Lire plus »
wpDiscuz