EDF ENR commercialise un générateur solaire en forme de fleur

EDF ENR Solaire a annoncé mardi le lancement d’un produit innovant et design : "un générateur photovoltaïque en forme de fleur qui permet de produire de l’électricité photovoltaïque pour la consommer."

2015 marque pour EDF ENR Solaire l’arrivée d’une nouvelle offre dans son portefeuille avec la commercialisation et la distribution exclusive en France de la SmartFlower. Ce produit fabriqué en Autriche présente un design innovant en rupture avec les produits traditionnellement commercialisés sur le marché du photovoltaïque.

La SmartFlower est aussi bien destinée, aux particuliers soucieux de l’environnement et attachés à l’esthétisme de leur habitation, qu’aux acteurs locaux (entreprises et collectivités locales) désireux de devenir producteur d’énergie verte de façon visuelle et extrêmement communicante.

La système se décline sous deux formes, l’une permettant la rétractation totale des pétales solaires dans un coffre prévu à cet effet : "SmartFlower original". La seconde, la "SmartFlower POP" fonctionne sur le même principe mais avec un pied central fixe et caréné d’un capot dont la couleur varie selon les souhaits du client.

Le 1er générateur solaire intelligent

La SmartFlower allie haute technicité et design pour proposer une offre de production solaire esthétique. Contrairement aux solutions photovoltaïques traditionnelles, elle est installée en dehors de la toiture.

Dès le lever du soleil, ce générateur mobile se déploie automatiquement avec l’apparition des premiers rayons lumineux. Toute la journée, à la manière d’un tournesol, il suit la course du soleil selon un double axe horizontal et vertical. Cette fonction appelée "tracker" permet d’augmenter la production de plus de 30%. Au coucher du soleil la fleur se referme automatiquement.

Enfin, la SmartFlower est équipée d’un système d’auto-nettoyage de ses "pétales solaires". Cette fleur équipée de 18 pétales (chacun comptabilisant 40 cellules), couvre une surface solaire de 18m². En cas de vents forts, un anémomètre (> 53km/h) déclenche la mise en sécurité de la SmartFlower.

EDF ENR Solaire commercialise un générateur solaire design pour tous

Un système mobile et rapide à installer

Grâce à son système novateur « Plug&Play », ce générateur clé en main permet au client d’autoconsommer sa production électrique en toute simplicité, et ce sans toucher à sa toiture.

Il suffit en effet de brancher la SmartFlower au tableau électrique du bâtiment pour qu’elle fonctionne, un onduleur est préinstallé dans le carénage de la fleur. Ainsi, en cas de déménagement, le client pourra même débrancher sa fleur et l’emporter avec lui.

Afin de maximiser l’autoconsommation un système de pilotage du chauffe eau électrique est disponible sur toute la gamme SmartFlower. Il permet de déclencher le fonctionnement du chauffe eau lorsque la SmartFlower est en pleine production. Un système de suivi de la production via une interface web est disponible en base sur tous les modèles.

A titre d’exemple, à Lyon une SmartFlower produira environ 3400 kWh par an.

 

>>> Accéder au site dédié : ici

** L’offre est destinée à toute personne sensible aux énergies renouvelables et au design : particuliers, professionnels (hôtels, restaurants, sièges sociaux, centres de loisirs, autres acteurs accueillant du public’), aux collectivités locales (mairies, écoles). Un marquage aux couleurs de son propriétaire est possible sur la structure.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "EDF ENR commercialise un générateur solaire en forme de fleur"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Winsun
Invité

On peut réduire sa facture électrique annuelle d’environ un tiers(parfois même de près de la moitié,selon comment on s’organise).A suivre… Cependant, connaitre le prix de cet engin,permettrait de calculer le temps d’amortissement.C’est important avant de prendre la décision d’investir.

Zalem
Invité

En général dans nos régions,un tracker augmente le prix d’une installation de 50% pour un gain de 30% par rapport à une installation fixe. Si on ajoute le mécanisme pour la protection (et les pannes qui vont en découler), je pense que la rentabilité est plus qu’hypothétique. Mais j’espère me tromper, car c’est plutôt jolie et ça irait bien chez moi.

Truffe
Invité

C’est une bonne idée ludique, même si ce n’est pas nouveau, il y a déjà des “arbres solaires”, etc… Au delà du symbole, la question est surtout celle de la productivité et de l’intérêt économique pour le consommateur. et là il faudrait compter les pétales pour savoir si EDF ENR nous aime, un peu, beaucoup,…ou pas du tout ? Si on veut aider la population, il y a tout de même plus fonctionnel et plus efficace, comme par exemple d’installer des panneaux photovoltaïques sur des toitures.

juanasol
Invité

Le photovoltaïque est un réel enjeu d’avenir. Des quantités de toits pourraient en être équipés et produire une énergie locale gratuite. Mais EDF tient à prouver que c’est un petit gadget fleuri, c’est pathétique !

Matenoz
Invité

Selon le fabricant l’investissement tournerait autour des 12 000 € système sans batteries bien enttendu, donc il faut s’attendre à perdre une grande partie de sa production, je vous laisse imaginer le temps d’amortissement… Mon calcul m’ammène à plus de 25 ans :/ Bref joli produit marketing !

Truffe
Invité
Une bonne idée ludique, même si ce n’est pas nouveau, il y a déjà des “arbres solaires”, etc… Au delà du symbole, la question est surtout celle de la productivité et de l’intérêt économique pour le consommateur. Si on veut aider la population, il y a tout de même plus fonctionnel et plus efficace, comme par exemple d’installer des panneaux photovoltaïques sur des toitures. Il faudrait compter les pétales pour savoir si l’operateur national nous aime, un peu, beaucoup,…ou pas du tout ? D’autant plus qu’ils parlent de mariage, mais pas avec les ENR Si c’est un mariage “arrangé”, bon… Lire plus »
sunny
Invité

Après l’intégration en toiture qui multiplie le coût d’une installation PV par plus de deux, les paquerettes robotisées. Là avec les paquerettes robotisées, on n’est plus dans la rationalité économique sur le plan coût du Kwh. On est dans la communication, dans l’image. Il faut faire un peu revêr les gens. Monsieur tout le monde aura du PV sur-imposé, la classe supérieure ou une entreprise aura une paquerette PV robotisé ou quelques chose d’encore plus fun. C’est plus une question d’image.

Tech
Invité

pourquoi pas, il en faut pour tous les goûts, mais c’est un peu geen washing! OK, c’est un peu gadget, mais combien achètent déjà des tas de gadgets? ce serait bien si EDF ENR proposait aussi une solution moins “artistique” et la plus économique, un challenge diférent pour les designers! ou alors une variante horizontale souple, style parasol . cela permettrait d’avoir une prise déportée sur une terrasse ou dans un jardin, pour tous les objets consommant un peu de jus sans avoir à tirer des rallonges.

Luis
Invité

¤ On arrive à trouver le prix en Grande-Bretagne : 15.000 livres sterling hors taxes. Ce qui nous fait du 24.800 euros TTC. Le tracker de ce gadget n’améliore la production que de 25% à 30% en France selon les régions, question de latitude. Avec une installation fixe en toiture en intégration simplifiée (ISB), le coût de production de l’électricité est deux fois moins cher. Moins cher aussi que ce que le tarif bleu de votre fournisseur préféré.

Bob1
Invité

que cet objet n’a pas pour but d’etre optimisé d’un point de vu production/rentabilité On fera pas progresser les ENR avec ca, mais estéthiquement je trouve ca pas si mal en tous cas je serai curieux de voir à quoi ca ressemble “en vrai” Comme dit plus haut, il en faut pour tous les gouts, ca s’adresse aux gens qui ont des sous à dépenser dans le design de leur jardin ca reste un marché de niche

Truffe
Invité

Si c’est le prix réel, c’est au moins le double d’une installation PV classique. Autant installer deux fois plus de puissance pour le même prix. Par ailleurs je ne suis pas sur que ce soit dans l’intérêt de “l’opérateur historique” d’offrir aux clients un outil de production qui soit plus concurrentiel que sa propre offre. Ou alors je n’ai rien compris à l’économie de marché. D’ailleurs c’est quand la fin des tarifs régulés ?

Mahny
Invité

Je comprends bien que ça doit etre cher pour ce que c’est, mais pour les bobos qui se veulent un mini ecolo et qui veulent frimer ca peut marcher ( combien de gadgets marchent sur ce créneaux?) il y a plein de choses qui pourrait aider à produire de l’electricité et à reduire la consommation. Mais etre toujours denigrant, n’aide pas. Pour avancer il faut proposer meme si c’est pas parfait. il faut arreter le monde des bisounours

Lionel_fr
Invité
L’idée est complètement pompée sur Orion de la NASA ! On le voit avec ses panneaux-fleur depuis presque 10 ans.. J’espère qu’ils n’ont pas déposé de brevet.. il serait indéfendable. Sinon à part le prix rocambolesque et inexcusable, l’engin a quand même l’avantage d’être mobile. On imagine bien une mission scientifique déployer ses fleurs sur des sites improbables. C’est d’ailleurs l’esprit de la NASA , et ça devrait rester comme ça C’est l’intégration de l’electronique qui est plutôt intéressante ici, il ne reste qu’à transférer la fab à des industries capables de faire baisser les coûts mais ça ne va… Lire plus »
Lafleur
Invité

Il y a fort à parier que la solution “Parapluie” motorisée un axe soit dans les cahiers de certains innovateurs, mélangé avec des ingrédients Chinois, le prix sera de l’ordre de ……………………………………………………………….. 7800 €,les Bobos attendrons ! Ah il n’y a pas de brevet sur ce type d’innovation.

jallier
Invité
Pendant qu’EDF nous amuse avec des pseudo solutions n’apportant aucune réduction significative de notre consommation énergétique globale, elle peut tranquillement vaquer à ses opérations de lobbying pour la continuation de son programme électro-nucléaire en faisant croire qu’elle aussi propose des solutions de remplacement! Depuis plus de trente ans on assiste à une véritable “supercherie solaire” en faisant croire que les moyens actuels seront en mesure d’apporter une réponse à une substitution des énergies fossiles et fissiles. Marcel PERROT et Maurice TOUCHAIS, pionniers d’une nouvelle héliotechnique doivent se retourner dans leur tombes. Il y a quarante ans ils dénonçaient déjà cette… Lire plus »
Pastilleverte
Invité

voilà du solaire, et donc soooo propre et soooo green, qui ne sera pas relié au réseau, mais sera utilisé en autoconsommation. Partant, why not ? si il y a des zozoq bobos qui peuvent se le payer ? (Et encore mieux si ce machin ne bénéficie d’aucune incitation fiscale, ni subvention, ni aide quelconque)

Lionel_fr
Invité
Ok , c’est un binz de 900kg qui se transporte en Ford T150 minimum et produit assez d’électricité pour une équipe de trois au pôle ou de 10 au Liban Rien qu’avec son poids , il doit résister aux vents mais en plus , il peut se refermer avant la tempète, ce qui est plutôt cool L’abruti de l’histoire n’est pas forcément celui qui va le trouver utile mais peut-être celui qui considère chaque homme de la planète comme obligatoirement cadre moyen petit bourgeois issu des statistiques françaises, ça c’est désespérant Vous les frogs avez un tas de jeunes militaires… Lire plus »
Pastilleverte
Invité

Oui, excellente idée de déployer de tel matériel sur les champs de bataille pour le confort des troupes. Comme ça, ça fait un excellent point de repère pour des frappes, sans compter le déplacement de l’engin. Quelle couleur de pied pour cette fleur ? Kaki camouflé ?

romulus
Invité

si on doit payer 24 800 € pour 2.1 kw de PV produisant de l’electricité auto consommée à 15 ct TTC le kwh, alors que pour 10 000 € et 3 kw de PV, on revend l’elecrticité produite à 30 cts mini sans besoin de consommer l’excedent a tout prix…. combien de temps mettra t-on à realiser que cet investissement est en realité une (grosse) dépense ? vous avez 1 heure !

edc10
Invité

C’aurait été bien s’ils avaient mis une tour de stokage de qq kwh dans la tour. Car c’est un peu du gachis d’utiliser cette électricité pour piloter son chauffe-eau … (à ce compte là, autant installer un chauffe eau solaire …)

aurel
Invité
“quel intérêt… alors que pour 10 000 € et 3 kw de PV, on revend l’elecrticité produite à 30 cts mini” Même si au niveau financier ce n’est pas rentable, il existe surement des presonnes que le fait d’investir 10 000€ pour 3kW de PV pour ensuite se faire payer par la communauté 30 cts du kWh rebute. Vous voulez du PV, assumez: autoconsommez et ensuite le surplus, soit vous le stockez, soit vous l’envoyez sur le réseau… mais pas au tarif subventionné par les autres. Mais bon, s’il n’y a que l’intérêt financier qui vous intéresse, alors c’est évident… Lire plus »
Tech
Invité
He Lyonel, quel esprit guerrier hier !!! moi quand je parle de parasol dans le jardin, c’est vraiment le truc souple à 2 balles dont je parle, de quoi alimenter un laptop, une tablette et/ou un téléphone portable, éventuellement des petits outils électriques sur batterie, pas plus, mais ça doit couter bien moins que mille euros! pour les milis (comme pour du spatial!) je pense au contraire que l’aspect poids perf doit être le meilleur possible, ce sont eux qui tranportent! et je ne pense pas que cette solutioin EDF utilisent les cellules avec les meilleurs rendements. par contre les… Lire plus »
Strob
Invité

en considérant le secteur de lyon à 3400KW cela représente à peine ma consommation annuelle soit moins de 600€TTC/an donc à 18000€ l’installation il faut 30 ans pour amortir avec le prix du KWH à ZERO Si on paye 15 ctmes il faut de ce fait une vie Il est bien plus rentable de rendre sa maison auto suffisante et mettre des leds

wpDiscuz