EDF investit dans le terminal méthanier LNG de Dunkerque

EDF a annoncé mercredi sa décision finale d’investir dans le terminal méthanier de Dunkerque aux côtés de Fluxys G et Total, qui ont également confirmé leur prise de participation à hauteur respective de 25% et 10% dans le capital de Dunkerque LNG, la société en charge de l’installation industrielle du terminal et désormais détenue à 65% par EDF.

Les trois partenaires partageront ainsi l’investissement d’1 milliard d’euros porté par Dunkerque LNG à hauteur de leur participation dans le capital de cette société.

Des accords commerciaux ont également été signés, permettant à Total de réserver auprès de Dunkerque LNG jusqu’à 2Gm3/an de capacités de stockage et de regazéification et à EDF de conserver une capacité allant jusqu’à 8Gm3/an. Parallèlement, EDF et Total ont signé avec GRTgaz des accords les autorisant à utiliser le réseau de transport de gaz à la sortie du terminal.

Toutefois, Dunkerque LNG se réserve la possibilité d’accueillir ultérieurement d’autres partenaires financiers ou commerciaux sur ce projet.

Le chantier de construction, qui démarrera début 2012, a été confié par lot à trois groupements d’entreprises : le consortium Bessac-Razel-Soletanche réalisera le tunnel entre la centrale de Gravelines et le terminal, le consortium Bouygues-Entrepose Contracting construira les trois réservoirs de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) et le consortium Techint-Sener sera en charge des installations de déchargement et de process industriel liés à la regazéification du GNL.

Le terminal méthanier de Dunkerque, dont la mise en service est prévue fin 2015, aura une capacité annuelle de regazéification de 13Gm3 et augmentera d’environ 20% les capacités d’importation de gaz naturel sur le territoire français.

Ce terminal permettra au géant français de l’électricité de se constituer un portefeuille d’approvisionnement équilibré et diversifié en gaz naturel. EDF entend ainsi développer des offres bi-énergie (électricité+gaz) et optimiser l’approvisionnement de ses centrales de production électrique à partir de gaz.

Pour se faire, 3 centrales à cycle combiné gaz (CCG) seront mises en service d’ici 2012 par EDF dans l’hexagone pour une capacité de production totale de 1.360 MW, ainsi qu’une centrale CCG de 1300 MW au Royaume-Uni.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "EDF investit dans le terminal méthanier LNG de Dunkerque"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
zelectron
Invité

EDF n’est pas assez monopolistique il lui en faut plus au détriment de ses conccurrants et de ses devoirs de maintenance des centrales (le gaspillage de ses ressources n’a pas d’importance l’état pourvoira à ses besoins à l’heure dite et plus vite que ça ou je fait tout sauter) c’est une image !

oeildecain
Invité

. Tout ce qui est gaz a au moins l’avantage de préparer l’avenir pour transiter sur H2 ou autres gaz de synthèse produits par les ENR ….

wpDiscuz