Enerzine

EDF : l’acquisition de Constellation retardée

Partagez l'article

Les ambitions d’EDF sur Constellation Energy devront attendre : avant de pouvoir acquérir 50% du groupe américain, EDF devra se soumettre à l’avis de l’Etat du Maryland.

En février dernier, la Federal Energy Regulatory Commission avait donné son accord au rachat par EDF de 50% du groupe Constellation Energy. L’opération, d’un montant évalué à 4,5 milliards d’euros, dvait être réalisée au cours du premier semestre 2009.

Mais un contretemps est survenu jeudi, en provenance de la Commission des services publics du Maryland. Celle-ci estime qu’une telle opération pourrait avoir un impact direct sur les activités de distribution d’électricité au sein de l’Etat. Constellation Energy détient en effet la Baltimore Gas and Electric, distributeur d’électricité et de gaz naturel.

Par conséquent, le rachat de Constellation est conditionné à l’accord de la Commission, qui  étudiera les détails de l’opération, et son impact éventuel sur le service public.

EDF a annoncé sa volonté de faire appel devant la cour de Baltimore, et réclame une procédure accélérée.


Partagez l'article

 



          

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "EDF : l’acquisition de Constellation retardée"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    lion
    Invité

    Cette affaire Constellation est mal engagée depuis le début. Elle représente un investissement considérable dans un pays qui a toujours fait  du protectionisme industriel via sa juridiction. Par exemple l’Etat du Maryland se sert du prétexte le plus fallacieux qui soit car EDF est entrée dans la production d’électricité de Constellation et non dans les activités de distribution. En termes d’investissement, elle est surpayée. EDF n’est pas partie prenante au management. Et l’Administration OBAMA n’est pas favorable au nucléaire. Beaucoup de points négatifs qui auraient fait fuir les investisseurs étrangers.

    wpDiscuz