EDF promeut la recherche en efficacité énergétique

Un centre européen de recherche sur l’efficacité énergétique a ouvert ses portes pour la première fois ce lundi, sur le site des Renardières, en Seine-Maritime (77).

Ce centre européen de recherche sur l’efficacité énergétique (ECLEER), a été créé à l’initiative d’EDF, et en partenariat avec l’Ecole des Mines de Paris, l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, et avec le soutien d’Edison, filiale d’EDF en Italie.

Ce centre a pour vocation de contribuer aux économies d’énergie et à la réduction des émissions de CO2.

Dans ce cadre, des projets de recherche sont engagés pour améliorer l’efficacité énergétique des usages de l’électricité et développer de nouvelles applications de substitution aux énergies fossiles par l’électricité dans les secteurs résidentiels, tertiaires et industriels.

Les programmes de recherche s’orientent en particulier sur le développement de nouvelles technologies à hautes performances environnementales (chauffage par induction ou pompe à chaleur par exemple), l’intégration de systèmes innovants dans les bâtiments (photovoltaïques, isolants, etc.) et la mise au point de nouveaux outils de diagnostic énergétique.

Dans le cadre des premiers travaux engagés, EDF a d’ailleurs déposé un brevet pour une pompe à chaleur très haute température. Ce nouvel équipement, qui peut fournir une eau chaude à plus de 65°C dans l’habitat, permet de réduire jusqu’à 80 % les émissions de CO2 et d’économiser plus de la moitié des dépenses annuelles liées au chauffage.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "EDF promeut la recherche en efficacité énergétique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

En effet, qui mieux qu’EDF connait le sujet et les enjeux ! Et comme ”Les programmes de recherche s’orientent en particulier sur le développement de nouvelles technologies à hautes performances environnementales (chauffage par induction ou pompe à chaleur par exemple), l’intégration de systèmes innovants dans les bâtiments (photovoltaïques, isolants, etc.) et la mise au point de nouveaux outils de diagnostic énergétique….”, c’est très bien et très ouvert et on ne pourra pas dire qu’il y a l’emprise d’un lobby Nuc ! Bon courage ! A+ Salutations Guydegif(91)

Mamouth
Invité

25 ans après avoir fait son possible pour stopper les politiques d’économies d’énergie en France, histoire de rentabiliser ses centrales, EdF change de cap ? La seule chose qui pousse EdF à ne plus promouvoir le chauffage électrique par effet Joule, c’est la compétition. Économies d’énergie ? Solutions électriques, surtout. Si vous voulez des économies d’énergie, construisez des bâtiments correctement conçus (passivehause, architecture climatique, …). Cela voilà, cela ne consomme pas d’électricité et ne rapporte pas d’argent à EdF.

Herve
Invité

Enfin EDF commence à s’intéresser à la base : la réduction des pertes énergétiques ! Ce n’est pas trop tôt, et celà montre bien que la modération de nos consommations énergétiques par par l’isolation : http://www.isologic.org

benoit
Invité

Les errements de la France (“seulement” 10 à 15 ans de retard par rapport à l’Allemagne ou à la Suisse en matière de recherche sur la performance énergétique des bâtiments ou en matière d’énergies renouvelables) démontre une fois de plus la nocivité du mythe de l’énergie pas chère (voire inépuisable) encore défendue aujourd’hui par certains promoteurs du nucléaire.

gilles
Invité

je confirme, nous avons un retard en économie d’énergie: des milliers de fenètres sans double vitrage par exemple dans un seul ensemble de logements à Boulogne Billancout

wpDiscuz