EDF semble réellement intéressé par British Energy

Le géant français de l’électricité, EDF, serait amené à lancer une offre sur l’ensemble du capital de British Energy d’après le quotidien économique ‘La Tribune’.

Dans son édition d’aujourd’hui, le journal évoque un possible feu vert à cette opération par le conseil d’administration du groupe. Cette hypothèse, qui permettrait à EDF de devenir propriétaire du premier producteur d’électricité britannique, a fait bondir le cour de l’action. A 11h23, heure française, l’action de British Energy cotait 699 pence, en hausse de + 5,51 %.

British Energy possède neuf des dix sites nucléaires du royaume-uni. Cependant, si cette opération à 8,8 Milliards d’Euros devait aboutir, EDF "pourrait être amené à céder une partie des actifs de British Energy", selon le quotidien.

Mais EDF n’est pas le seul en lice. Dix autres candidats se sont portés acquéreur de l’opérateur britannique, parmi lesquels on trouve : les allemands EON et RWE, les espagnols Iberdrola, Endesa et Union Fenosa, le franco-belge Suez et les britanniques Centrica et Scottish & Southern Energy, a ajouté la Tribune.

Voir Aussi :

British Energy fait encore état de rumeur de rachat

Pour British Energy, Suez pose ses conditions

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz