EDF signe un accord coopération avec le gazier russe, Gazprom

A l’occasion du Forum Economique International de Saint Pétersbourg – 2012, le Groupe EDF a annoncé en fin de semaine dernière dans un communiqué avoir étudié les possibilités de coopération dans le secteur de l’énergie avec le géant gazier russe, Gazprom.

A l’issue de ces échanges dans un groupe de travail, EDF et Gazprom ont signé un Accord de Coopération sur la production d’électricité à partir de gaz en Europe.

L’accord prévoit la possibilité de co-construction de centrales thermiques au gaz et d’acquisition de centrales à gaz existantes, sur la base d’une prise de participation identique des deux groupes. L’accord précise également que Gazprom sera le fournisseur exclusif pour l‘approvisionnement en gaz des centrales détenues conjointement.

« Cet accord s’inscrit dans la continuité de la coopération initiée en novembre 2009 entre EDF et Gazprom dans les domaines du gaz et de l’électricité, et dont la première concrétisation est la participation d’EDF à la section offshore du projet de gazoduc South Stream. Aujourd’hui, EDF et Gazprom étendent leur collaboration à des centrales thermiques à gaz en Europe. EDF a vocation à nouer des partenariats avec les grands énergéticiens mondiaux. » – a indiqué Henri Proglio.

« L’accord entre Gazprom et EDF est l’aboutissement d’un travail approfondi entre les deux sociétés visant à développer un modèle optimal de coopération dans la production d’électricité. Je suis confiant dans le fait que nos efforts conjoints dans ce domaine d’une importance stratégique, contribueront au renforcement du dialogue énergétique entre la Russie et l’Europe » – a indiqué Alexey Miller.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "EDF signe un accord coopération avec le gazier russe, Gazprom"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité

au nom de la sécurité d’approvissionnement, Edf passe un accord avec fourniture exclusive en gaz russe de Gazprom, pour des centrales à construire ou existantes détenues à 50/50. Cet accord inique rend l’approvisionnement irréversible et captif. Vu le poids d’EDF entreprise contrôlée par l’Etat, cet accord a-t-il étré avalisé par l’Etat Français? Dans le cadre d’un déménagement, je ne choisirai donc pas Edf pour le gaz.

wpDiscuz