Enerzine

EDF souhaite une hausse des tarifs de l’électricité

Partagez l'article

Invité au micro de BFM pour le lancement de l’emprunt obligataire d’EDF, Pierre Gadonneix a estimé souhaitable une hausse "modérée" des tarifs de l’électricité .

"Aujourd’hui, les prix de l’électricité ne permettent pas de financer durablement la modernisation de notre réseau de transport et de distribution et notre parc", a-t-il justifié. Selon lui, une "augmentation modérée des tarifs de l’électricité" est nécessaire afin de "garder l’électricité la plus compétitive au monde".

"Ceci implique que les tarifs de l’électricité reflètent ces coûts",a-t-il ajouté, arguant que "pour les particuliers, depuis 25 ans, les prix de l’électricité ont baissé de 40%".

"Si on retrouve un niveau de l’ordre de l’inflation sur le long terme, voire un ou deux pourcent de plus, c’est quelque chose de raisonnable", a estimé le PDG.

La question du financement des investissements d’EDF était le sujet principal de l’interview du dirigeant. Concernant l’emprunt obligataire lancé mercredi, il a notamment rappelé que dans les années 1970-80, entre 1 et 2 milliards d’euros étaient souscris chaque année, deux fois par an. Cela, pour financer le programme nucléaire français.

"Depuis cette période EDF a réduit ses investissements et nous n’investissions pratiquement plus du tout, jusque dans les années 2002-2004, dans le système de production et aujourd’hui le moment est revenu de relancer l’investissement, à la fois pour développer notre capacité et pour renouveler ce parc" a déclaré le PDG.

"Nous sommes donc partis pour un période d’investissement qui va durer plusieurs décennies".

Cette année, 7,5 milliards d’euros doivent être investis en France, pour moitié dans les systèmes de transport et de distribution, l’autre moitié dans la production.

"Et nous sommes en augmentation de 2,5 milliards par rapport à l’année dernière. Incidemment, ces 2,5 milliards font partie du plan de relance puisque c’est une énorme augmentation et cela fait d’EDF le premier investisseur français."

L’emprunt obligataire lancé auprès des particuliers vise à rassembler au moins 1 milliard d’euros.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "EDF souhaite une hausse des tarifs de l’électricité"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    filvert
    Invité

    EDF a investi à l’étranger comme en GB et doit renouveller ce parc en fin de course, donc plus d’argent pour le France, donc on va augmenter les tarifs en France pour investir à l’étranger !

    alain843
    Invité

    que ses propos de Pierrot (pas le fou)ne concernent que les consommateurs anglais (déjà trés contents du rachat de leurs vieilles ferrailles irradiées)

    Md
    Invité

    Le TURP finance « les couts de maintenance des réseaux et installations »… combien de fois faut il qu’on paye?

    Clem
    Invité

    Oui l’amalgame EDF Producteur = Service Publique est toujours là. Or depuis 2004, seuls RTE et ErDF nous le rende. Depuis EDF n’est qu’un marchand comme un autre mais fait tout pour profiter de la confusion. Quant à l’augmentation du TURP, elle est à mettre en parallèle des revendications salariales d’ErDF qui font l’atualité: Aucun regret pour ma part d’avoir quitté EDF producteur, surtout pour rejoindre une structure coopérative, transparente et honnête. Ca existe encore, incroyable!

    alain843
    Invité
     à 06h52 Flambée de 15 % sur la facture EDF pour 1,7 million de clients Par CATHERINE MAUSSION Ce n’est pas 1,9 % de hausse que vont subir les particuliers sur leur facture EDF (tarif bleu) mais bien plus, accuse le Sipperec, le syndicat intercommunal qui distribue l’électricité en Ile-de-France. La facture va grimper de 10 à 15 % pour 1,7 million de ménages et de plus de 15 % pour 1,7 million d’autres, ces augmentations ciblant surtout les petits clients. Le lièvre est caché à la page 11 de l’avis de la CRE (le régulateur de l’électricité) passé inaperçu, EDF préférant communiquer sur la hausse moyenne de 1,9 % du… Lire plus »
    alain843
    Invité

    EDF a émis vendredi pour 2,5 milliards d’euros d’obligations à 15 ans, intégralement souscrites par des investisseurs institutionnels. « L’émission a été bouclée en une journée, ça a très bien fonctionné », a ajouté la porte-parole. Le taux d’intérêt était fixé à 4,625%. C’est « la plus importante » émission d’obligations en euros à une échéance de 15 ans jamais réalisée par une entreprise, a souligné la Société Générale dans une note publiée ce mardi.

    wpDiscuz