EDF veut réviser ses grilles tarifaires à la hausse

Le PDG d’EDF, Pierre Gadonneix, a demandé à l’Etat une hausse des tarifs réglementés de l’électricité pour les ménages "au plus égale à l’inflation", qui pourrait s’établir à environ 3% cette année.

Pour les ménages / entreprises

Cette hausse des tarifs devrait être différenciée en fonction du type de client : Résidentiel et Entreprise. Pour la première catégorie, la hausse sera inférieure ou égale à l’inflation. Par contre, l’augmentation "peut être supérieure" à l’inflation, pour la seconde.

"Nos coûts d’exploitation et nos volumes d’investissements ont augmenté sous l’effet combiné de la hausse des prix des matières premières et l’accélération de notre programme de réalisation de nouvelles capacités de production, de maintenance et de développement des réseaux", a souligné M. Gadonneix pour justifier cette demande de hausse des tarifs.

Pour les électro-intensifs

Le groupe EDF et EXELTIUM, une société qui réunit des industriels électro-intensifs, se sont accordés sur le contrat de partenariat dont la mise au point fait suite à une initiative des pouvoirs publics français lancée en 2005.

Ce contrat définit les conditions d’un partenariat industriel et commercial et répond aux attentes exprimées par la Commission Européenne quant à la conformité de ce contrat spécifique au droit de la concurrence.

Les consommateurs industriels, actionnaires d’Exeltium, sécurisent partiellement leur approvisionnement en énergie électrique sur le long terme. EDF optimise les conditions d’exploitation de son parc de production en fournissant environ 13 TWh / an pendant une durée totale de 24 ans.

Les premières livraisons d’électricité pourront intervenir dès qu’EXELTIUM disposera du financement de l’investissement initial.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz