Effet de serre : la baisse et la hausse du méthane

La stabilisation du méthane dans l’atmosphère terrestre, (un gaz à effet de serre) depuis les années 1990 serait illusoire, selon une étude publiée aujourd’hui dans la revue Nature.

La baisse naturelle des émissions de méthane masquerait la hausse des émissions liées à l’activité humaine. En s’appuyant sur des mesures effectuées entre 1984 et 2003, des chercheurs ont montrés que les concentrations atmosphériques de méthane dues à l’activité humaine ont de nouveau augmenté à partir de 1999, corrélées avec la croissance de l’économie chinoise.

Les émissions de méthane provenant des zones humides ont diminué sous l’effet de la sécheresse, masquant le phénomène précédent. Cela signifie que la quantité de méthane dans l’atmosphère pourrait de nouveau augmenter.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz