Electrabel développe son parc de production en Europe

L’Europe est aujourd’hui confrontée à des besoins d’investissements très importants, tant en renouvellement qu’en construction de nouvelles capacités de production. Plusieurs événements récents ont souligné la tension croissante entre offre et demande d’électricité.

Electrabel s’est fixée pour objectif de porter sa capacité installée de 29 000 à 35 000 mégawatts d’ici 2009, sans remettre en cause sa politique de diversification et ses critères stricts de rentabilité. Dans le cadre de ce plan, Electrabel a entamé la phase de construction de plusieurs projets et en a mis de nouveaux en développement.

En Belgique, Electrabel a démarré les travaux de préparation pour la nouvelle unité de production électrique sur le site de Sidmar à Gand et pour le repowering de la centrale d’Amercoeur en une unité Turbine Gaz Vapeur (TGV) de 420 MW.

En Allemagne, après des études de faisabilité positives, Electrabel envisage la construction, seule ou en partenariat, de trois nouvelles centrales électriques au gaz (TGV) ou au charbon sur les sites de Stade, Wilhelmshaven et Brunsbüttel. Chaque site présente un potentiel de 800 MW. La première centrale pourrait être mise en service en 2009 (gaz) ou 2010 (charbon).

Aux Pays-Bas, Electrabel a l’intention de construire trois nouvelles centrales au charbon/biomasse (800 – 850 MW) sur la Maasvlakte à Rotterdam et au gaz (TGV, 2 x 400 MW) à Flevo près de Lelystad. La première centrale au gaz entrerait en service en 2009 et l’unité charbon/biomasse en 2011 – 2012.

En France, Electrabel et Gaz de France ont décidé de développer de façon coordonnée les deux projets de centrales à cycle combiné au gaz naturel d’environ 420 MW chacune qu’ils envisageaient initialement de réaliser séparément dans la zone de Fos-sur-Mer :

– sur le site de Sollac Méditerranée pour GdF (mise en service en 2008)
– sur un terrain loué au Port Autonome de Marseille pour Electrabel (mise en service en 2009).

En Italie, la nouvelle centrale de Roselectra (385 MW) est en phase de démarrage. Les travaux de la nouvelle unité TGV de Leini (385 MW) ont débuté et la centrale sera mise en service en 2007. Le programme de repowering des centrales classiques de Tirreno Power suit son cours.

En Espagne, la nouvelle centrale d’Electrabel à Castelnou a produit ses premiers mégawatheures. Cette centrale TGV, d’une puissance électrique maximale de 760 MW, représente un investissement de € 320 millions. En outre, le Ministère de l’Industrie espagnol a accordé à Electrabel l’autorisation administrative pour la construction d’une nouvelle centrale TGV de 1 200 MW à Morata de Tajuña, dans la Communauté Autonome de Madrid, qui pourrait être mise en service en 2009.

 
(src : Electrabel)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz